23 Avr 2010

Qu'est-il arrivé avec Geneviève Dionne ?

Crédit: Jean-Sébastien Roux

Par Raphaël Gendron-Martin

Pour savoir si Facebook a remplacé Cupidon comme matchmaker, on a proposé à notre chargée de projet, célibataire depuis trois ans, d’être la cobaye d’une expérience très scientifique.

En un mois, on devait lui trouver un chum sur le réseau social. Après avoir créé le groupe «Trouvez un chum à Geneviève» et pimpé son profil avec des photos où elle faisait des moues de lèvres, l’aventure commençait.


Pourquoi en es-tu arrivée à chercher l’amour sur Facebook?

Aujourd’hui, j’ai 31 ans, je connais les amis de mes amis et les amis de mes collègues, mais je n’ai pas trouvé quelqu’un là-dedans. Disons que quand on ne va plus à l’école, les possibilités de rencontrer quelqu’un diminuent. Facebook est un outil de plus pour entrer en contact avec des personnes que je n’aurais pas connues autrement.

Est-ce que tu savais dans quoi tu t’embarquais?

Je ne m’attendais pas à tout ça. Le groupe a été créé un mardi soir et le lendemain matin, Patrick Lagacé parlait de moi sur son blogue! J’ai eu des demandes d’entrevues pour Christiane Charette, Énergie et CKOI. Je me suis même fait reconnaître dans le métro une fois.

Tu as dû recevoir des messages à la tonne de futurs prétendants, non?
J’ai eu une centaine de demandes d’amis dont 99?% de la part de gars que je n’ai jamais rencontrés de ma vie. J’ai aussi reçu 50 courriels, dont la moitié était des invitations à des rencontres sérieuses. Deux personnes m’ont aussi envoyé des fleurs au travail, une m’a organisé un rallye et une autre m’a offert une bédé.

Quels ont été les pires pick-up lines que  t’as reçus?

Il y en a quelques-uns qui ont sorti la bonne vieille joke de «la rousse est douce». J’ai aussi eu des «C’est-tu icitte pour le film de fesse?», «Es-tu une elfe magicienne de niveau 34?» et un excellent «Gâte-toé»!

As-tu eu des gars plus fatigants? Des stalkers?

Il y en a un qui m’a écrit huit courriels, dont quatre à ma fête. Je m’étais mise «Attending» à un événement et il m’a écrit quatre messages en 10 minutes pour savoir mon numéro de téléphone et mon adresse pour me rencontrer. Je pense vraiment qu’il a une maladie mentale.

Et  les gars «normaux» à qui tu as répondu, que s’est-il passé avec eux?

Il y en a deux que je n’ai pas vus et deux que j’ai  rencontrés. Le premier gars m’a invitée à aller au musée. C’était cool, mais il n’y  a pas eu de déclic ou d’étincelles. L’autre gars, ça a mieux été et il y aura peut-être des développements.

Donc, t’as peut-être trouvé l’amour?

Euh… je ne dirais pas ça. Disons qu’il me plaît. C’est déjà  pas mal!

Autre extrait du numéro Spécial Médias Sociaux : Portrait non autorisé

Plus sur Geneviève : Jour 9, Jour8, Jour 7 - Le talibanJour 5Jour 4Qui veut dîner avec Geneviève Dionne ?Jour 3Le gars idéal selon Geneviève Dionne, Jour 2Jour1Le défi.

Derniers commentairesRSS
Commenter



    Le chien Urbania

    Vous devez être membre afin d'utiliser l'outil dock

    Devenir membre