J’ai déjà googlé « chat + psychopathe », un soir où j’étais particulièrement perturbée par les troubles obsessionnels compulsifs, les attaques calculées et le comportement névrotique de Noune-Alexandre Gallagher (le magnifique félin qui partage ma vie tel un homme abusif). Résultat? De longues heures de lecture troublante et de l’insomnie.

Il a beau me sauter au mollet sans prévenir et graffigner le visage de tout enfant qui ose le toucher, j’aime mon animal comme s’il était mon propre fils. Ainsi, je ferais tout pour lui. Ça tombe bien, il paraît qu’on peut faire beaucoup pour assurer la santé mentale de nos chats. Et je ne parle pas ici d’une plottée de pâté offerte sans occasion spéciale. Non, je parle de psychothérapie et de modification du système nerveux.

Enquête sur ce que le Québec a à offrir à ses félins instables.

Voici les différentes pistes que Rose-Aimée Automne T. Morin a suivi pour aider son chat Noune-Alexandre Gallagher.

 

Option 1 : «Rencontre avec un Éduchateur»

Option 2 : «Un massage pour un chat tendu»

Option 3 : «Réparer l’âme de Noune-Alexandre: rêve ou véritable possibilité?»

——–