5 façons de vivre mieux avec moins sans changer ses habitudes

Petit guide pour savoir comment tirer le meilleur de ce qu'on a.

URBANIA et Communauto s’associent pour vous simplifier la vie…pour vrai.

Pour certains, l’idée d’avoir un mode de vie 100% minimaliste paraît comme un défi himalayen: se torcher avec du papier de toilette réutilisable, avoir une seule paire de souliers, se laver les cheveux avec du vinaigre de cidre de pommes…
Il est vrai que dans un monde idéal, ces étapes seraient naturellement intégrés chez tous les habitants de la planète. Mais soyons lucides: changer son mode de vie du jour au lendemain n’est pas toujours complaisant ni même réalisable.

1-Donnez-vous la ferme interdiction de gaspiller de la nourriture

Que diriez-vous de toujours tout consommer ce qui se trouve dans votre réfrigérateur ou garde-manger et ainsi économiser sur l’épicerie? Votre persil et vos épinards agonisent? Faites-en un pesto avec votre fond d’huile d’olive et vos restants de noix. Vos fruits et légumes sont rendus trop moches pour vous? Vous ne remarquerez plus leurs rides une fois dans un smoothie, et rappelez-vous toujours que ce sont les légumes les plus laids qui font les meilleurs potages. Et si vous n’avez pas le coeur à consommer ces aliments maintenant: votre congélateur se fera un plaisir de leur donner de l’amour jusqu’à votre retour.

2-Désengorgez les surfaces!

Désencombrer son environnement, c’est aussi désencombrer sa tête. Prenez le temps de toujours questionner et trier ce qui se trouve sur la surface des espaces de votre logis. Parce que vous savez au fond de vous-même que nous n’avez pas besoin de voir traîner tous les jours et depuis 2015 ce dépliant sur les allergies saisonnières sur la table de votre salon. Vos 11 pinceaux à maquillage vous sont-ils vraiment tous utiles? Votre grand-mère sortira-t-elle de sa tombe pour vous réprimander si vous vous débarrassez de ses vieux bibelots en bois vernis?

3-Vivez comme si le plastique n’existait pas

Ok, peut-être pas à 100%: on est conscient que  fabriquer son enveloppe de cire d’abeille pour son fromage et que traîner ses pots massons aux partys de bureaux n’est pas donné à tout le monde, mais il est possible d’intégrer certains gestes qui réduiront votre utilisation quotidienne de plastique sans avoir à vous priver: qu’il s’agisse de troquer vos sacs Ziploc pour des mignons sacs à sandwichs réutilisables dans vos lunchs, ou de demander au barman de vous amener votre drink sans paille, ou le plus important: de ne jamais sortir de chez soi sans sa bouteille d’eau pour ne jamais plus avoir à en acheter une en plastique.

4-Limitez-vous à 25 morceaux de vêtement

Ça semble facile et relativement abondant comme ça, mais au final ça donnerait une moyenne (pour moi, disons) de seulement 5 pantalons ou jupes, 5 t-shirts, 5 chandails à manches longues, 5 chemises et 5 robes (ou complets, c’est selon). Cela implique en effet de faire des choix carrément DÉCHIRANTS, mais cela vous permettra de désengorger non seulement votre chambre mais aussi de mieux définir votre style: comment savoir quelle étoffe nous représente réellement alors que chaque matin, 78 possibilités de combinaisons s’offrent à nous? Et si vous êtes vous du genre à vous forcer à enfiler un item simplement parce qu’il fait pitié, ou pour vous déculpabiliser de l’avoir acheté sans véritable utilité, mettez le dans une pile qui regroupe ce genre d’habits et SANS Y RÉFLÉCHIR À DEUX FOIS, FONCEZ vers l’organisme de don de vêtements ou la friperie la plus proche de chez vous. Et ne revenez jamais en arrière.

5-Empruntez, échangez, faites circuler!

Saviez-vous qu’il existe des endroits où vous pouvez par exemple louer des outils? En effet, s’encombrer de marteaux et tournevis alors qu’on en a besoin que quelques fois par année, c’est pas l’idéal. Ça pourrait aussi être une occasion d’initier davantage de contacts avec son voisinage et ainsi monter un système de partage d’objets occasionnels…genre une tondeuse (non mais c’est vrai: quand-est ce que quatres personnes sur la même rue auront à utiliser leur tondeuse en même temps?). Sinon, des dizaines de groupes Facebook ou sites d’échanges de services et de partage de produits existent pour vous faire économiser de l’argent, de l’espace, et pour vous donner l’occasion de vous impliquer dans votre communauté.

Et finalement, réfléchir sur la pertinence de posséder une voiture

On est de plus en plus nombreux à penser que les transports en commun, le covoiturage, la marche et vélo sont les meilleurs moyens de circuler en ville.

Imaginez: si tout le monde faisait du covoiturage, il serait possible de se stationner sur Saint-Denis en moins de 47 minutes et on pourrait circuler à travers Montréal sans avoir à couper par la montagne. Un vrai El Dorado de transport urbain!

Pour y arriver, il y a le service d’autopartage Communauto, qui est une autre façon d’avoir une auto, mais sans le stress des tickets de stationnement, des réparations et surtout, de la surconsommation.

Cliquez ici pour en savoir plus!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up