Petit guide de survie pour se faire des amis à Montréal en hiver

Parce que les connexions se passent dans la vraie vie aussi

URBANIA et la Société du 375e anniversaire de Montréal s’unissent pour vous faire rencontrer du monde.

Montréal est une ville magique, tout le monde qui l’a apprivoisée vous le dira. Mais pour la voir ainsi, ça prend un temps d’adaptation et quelques rencontres qui créent des liens solides. Et ici, on ne parle pas de relation amoureuse, en tout cas pas nécessairement. On parle plutôt de rencontrer des gens quand on vient d’arriver en ville, de se faire des amis, se trouver une gang qui nous va bien. Juste ça. Ça peut avoir l’air banal, mais on sous-estime trop souvent les bienfaits du contact humain. En effet, c’est triste, être entouré de deux millions de personnes et se sentir seul quand même. Et ce pincement de solitude peut être particulièrement difficile quand approche le temps des Fêtes.

Ceci dit, heureusement que vous êtes à Montréal: la ville qui sait célébrer, même en plein hiver.

Alors si vous venez d’arriver en ville, que vous soyez de la banlieue, d’un village ou d’un autre pays, on vous a trouvé des façons créatives de rencontrer des gens et ce, à l’année ou bien encore pour fêter le Nouvel An.

Les événements Couch Surfing

Le couch surfing est une façon abordable (lire gratuite) de voyager. Mais tout le monde n’est pas à l’aise d’accueillir des étrangers chez eux ni d’aller dormir sur le divan d’un inconnu. Ceci dit, en plus d’être un genre d’AIRBNB gratuit, les gens organisent souvent des événements comme des partys, des cours de yoga en groupe, des brunchs, des échanges linguistiques (pas dans le sens échange de salive), etc. Ce sont des événements qui regroupent des nouveaux venus en villes, des voyageurs, mais aussi des Montréalais soucieux de faire sentir les nouveaux comme « chez eux ».

Les cours du soir à l’université

Bon, cette option est peut-être un peu coûteuse, mais il y a toujours la possibilité d’être un auditeur libre. L’école est un lieu d’ouverture et d’apprentissage, il y a des travaux d’équipes, des pauses café à la tonne et des gens de tous les backgrounds et de tous les âges. De plus, c’est une belle occasion d’approfondir vos connaissances dans un sujet qui vous passionne et qui passionne aussi les gens qui s’y trouvent. C’est plus facile de connecter avec les autres quand on a déjà un intérêt commun.

Le yoga communautaire

Certains organismes, tel que Art de vivre MTL, se construisent autour du principe d’échanges de services. Ils offrent une panoplie d’activités (allant de gratuites à peu coûteuses) qui sont propices aux belles rencontres. Si vous aimez, vous pouvez vous y impliquer de toutes sortes de façons.

Les coops

Les établissements de type coop ont une philosophie basée sur l’ouverture et le sentiment de communauté. C’est le genre d’endroit où il est facile de rencontrer des gens parce que pas mal tous ceux qui y participent partagent cette vision de la vie, et sont donc ouverts et intéressés à développer des amitiés. L’Escalier dans le coin de Berri-Uqam et le Touski dans Hochelaga-Maisonneuve en sont de bons exemples. En plus d’être des cafés/restos/bars où tu peux t’installer pendant des heures, ils présentent aussi des spectacles de musique live.

Les quartiers

En définitive, Montréal est grande et pour y trouver sa place il faut commencer par apprivoiser son quartier. Chacun d’eux offre son lot de charmes et son style bien à lui. C’est bien de s’y construire une routine, une sélection d’établissements (cafés, restos, épiceries spécialisées, etc.) et de parler aux gens qui y travaillent. Quand le barista du coin sait comment tu prends ton café, quand la caissière de la fruiterie t’appelle par ton nom, ce sont des moments de vies qui font sentir chez soi.

Le Banquet populaire du 31 décembre

Quand on disait que Montréal savait fêter même en plein hiver, le Banquet populaire en est un des meilleurs exemples. Faisant partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de la métropole, l’évènement est une occasion de partager un repas gratuit de mets québécois traditionnels, entre montréalais de tous horizons. Inspiré de l’esprit de communauté et de partage de l’ancien maire Camilien Houde, c’est la façon idéale de terminer l’année en beauté tout en festoyant et en faisant des belles rencontres.

Pour tous les détails de l’évènement, cliquez ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Pourquoi vous devriez assister aux soirées d’humour dans les bars

Des découvertes! Des bas prix! Du rire en masse!

Dans le même esprit