Le joyeux naufragé

    Ça faisait quelque temps qu'on n'avait pas eu de nouvelles de notre ami Samuel Côté, ce jeune chasseur d'épaves du Bas-St-Laurent.

    Rivière-du-Loup

    Non, je ne connais pas personnellement Mario Dumont. Et je n’ai jamais voté pour lui non plus. Une connaissance éloignée a bien un jour réparé son tracteur et je l’ai déjà vu « en ville », [...]

    Où tu vas avec tes Rimouski dans le bain ?

    Organiser un photomatron dans un party étudiant à Rimouski un vendredi soir, c'est une entreprise risquée. Notre photographe Vincent Faucon s'est aventuré au péril de sa vie dans cette jungle festive. On sait qu'il est revenu vivant parce qu'il nous a envoyé les photos par internet, mais pour le reste, mystère...

    Rimouski

    Ville étudiante, capitale du Bas-St-Laurent et du métal, Rimouski peut se vanter d’avoir vu éclore en son sein les Crosby, Lecavalier et Brad Richards de ce monde. Entre son Festival international de jazz, ses Grandes fêtes du St-Laurent et son Carroussel international du film, on peut prendre le temps de respirer, d’aller marcher au Bic, à la plage de Sainte-Luce ou, plus simplement encore, on peut aller se ballader sur La promenade pour saluer l’immense fleuve qui veille sur la ville et ses citoyens comme un père calme et réconfortant. Parce que le fleuve ici n’est pas une attraction touristique : il fait partie de la famille.

  • La ville de la semaine : Rimouski en images

    Ville étudiante, capitale du Bas-St-Laurent et du métal, Rimouski peut se vanter d’avoir vu éclore en son sein les Crosby, Lecavalier et Brad Richards de ce monde. Entre son Festival international de jazz, ses Grandes fêtes du St-Laurent et son Carroussel international du film, on peut prendre le temps de respirer, d’aller marcher au Bic, à la plage de Sainte-Luce ou, plus simplement encore, on peut aller se ballader sur La promenade pour saluer l’immense fleuve qui veille sur la ville et ses citoyens comme un père calme et réconfortant. Parce que le fleuve ici n’est pas une attraction touristique : il fait partie de la famille.

    Y a-tu des immigrants icitte ?

    Au moment où la question d'intégration des immigrants refait surface pour une énième fois, Urbania revient sur son road trip à la rencontre des Québécois d'adoption qui posent leurs valises en régions.

    Le Ozzy de Rimouski

    Dans le milieu métal de Rimouski, Martin alias «Bizou» est un mythe. En plus d’avoir été le guitariste de Gorelust, le groupe le plus big de l’histoire death rimouskoise, il a joué dans un band hommage à Black Sabbath pendant plus de dix ans. C’est là, sur scène, qu’il a écrit sa légende en buvant de la bière à même ses souliers. Entrevue nostalgie avec un poil de 6 pieds 2 et 300 livres (ndlr : non, ça ne le dérange pas de se faire traiter de poil, on lui a demandé).

    Sur la route de QC12 – Les murs vont finir par craquer

  • Dans le sous-sol à Fabrice

    Quand j’ai dit à mon ami que je cherchais des «métalleux» à Rimouski, capitale du métal, il m’a référé son cousin de 16 ans : Fabrice, leader des Call Back, un groupe de hardcore (prononcez «horkor» pour un effet vraiment rimouskois). En arrivant dans le Bas-du-fleuve, je l’ai donc contacté.