Ah, le long voyage en sac à dos : un passage obligé par lequel on est tous passés et dont on garde de bons ou de moins bons souvenirs. Si les voyages forment la jeunesse, le backpacking forme surtout les mollets et la capacité à avaler des shooters douteux dans une auberge de jeunesse où « Every hour is a happy hour ». Mais c’est aussi une façon de voir le monde à petit budget et sans valise à roulettes. Car vivre le plaisir d’une nuit de sommeil dans un dortoir rempli de ronfleurs à l’autre bout du monde, ça n’a pas de prix!

 

URBANIA s’achète une serviette de voyage et part à la rencontre des backpackers.