Le monde d’URBANIA

    Les balados Le Monde d’URBANIA nous plongent dans des récits intimistes et émouvants de gens ordinaires qui acceptent de témoigner de leurs parcours e […]

    De l’importance d’acheter local

    Vous aimeriez acheter local, mais vous trouvez que ça fait mal à votre portefeuille? On vous explique comment tout le monde y gagne […]

    Pour une dernière fois : Le Jardin Tiki

    Vous gardez l'ananas.

    Les Francofolies de Montréal en chiffres

    Les Francofolies ont 25 ans, on leur a donc cuisiné une petite capsule chiffres à la sauce Urbania.

  • La petite histoire du dentier

    Lorsqu’on cherche « dentier » sur Facebook, les trois premières pages qui apparaissent sont: « Cacher le dentier de mamie et la regarder pinailler avec son steak », « Suce-moi la valve et laisse ton dentier sur le bout de mon casque » et « Courir nu dans une maison de retraite avec un dentier accroché au pénis ». Toutefois, la prothèse dentaire fait bien plus qu’inspirer des pages douteuses sur le web. Elle permet aussi à mamie de mâcher son Beef Jerky en lisant le nouveau Urbania sur les vieux. Retour à l’ère des premières fausses molaires.

    New York City Gilles

    On nous parle toujours de New York de la même manière... Voici une nouvelle façon d'aborder la grosse pomme.

    Conséquences de taille

    La jeunesse prend de la masse adipeuse: plus d’un jeune sur cinq présente un surplus de poids au Québec. On n’a qu’à regarder les cours d’écoles; même leurs pantalons de jogging Baby Phat n’arrivent plus à retenir le débordement. Les jeunes sont gros. Il faut faire quelque chose.

    La violence, coin Sainte-Catherine / Berri

    Foutre une cigarette dans la gueule d’une grenouille dans l’espoir de la faire exploser ou mettre son petit frère dans la sécheuse en lui disant que ça va être aussi le fun qu’un tour de manège, ce n’est pas très, très gentil. On le fait parce que c’est drôle, mais en vérité, c’est de la violence. Faut se l’avouer, la hargne, on l’a tous en dedans de soi. C'est maintenant l'heure de passer au confessionnal.

  • Les régions, Rawdon

    « À Rawdon, la nature vous attend ! » Ça, c’est la devise du village de 10 241 âmes, situé à environ 70 kilomètres de Montréal. Parmi les Rawdonnois les plus connus, on compte les lutteurs Rougeau, Marjo et Martin Deschamps. En direct de son lac, accompagné par le chant des ouaouarons, le nom moins célèbre Jacques Lavoie fait l’éloge de son coin de pays.