Judith Lussier

Judith Lussier est journaliste, chroniqueuse et auteure. Elle collabore avec URBANIA et plusieurs autres médias.

    Michèle Goyette, caricaturiste en Lego

    À l’aide de blocs Lego, elle crée des maquettes reflétant l’actualité, met en scène les Gilles Vaillancourt et autres Tony Accurso, et publie les photos sur la page Facebook Legocentrik.

    Prouver quoi, en 140 caractères ?

    Parmi les fléaux qu’a généré l’Internet, le tweetfight est probablement la pire abomination (après chatroulette, mettons).

    Robin Millette, pusher de sons

    Pas besoin de le rencontrer dans un coin sombre pour acheter sa «drogue auditive»: tout est en ligne et parfaitement légal sur hex-hit.com.

    Sites satiriques cherchent québécois crédules et/ou analphabètes

    Si je vous annonce, même avec le plus grand sérieux du monde, que savoir esquiver les nids de poule fera désormais partie des prérequis pour passer son examen de conduite à Montréal, évidemment, vous saurez que j’ironise, que c’est une blague, une mauvaise image pour dire que les rues de Montréal n’ont pas de bon sens. Vous n’allez pas gober ça, hein, lecteurs d’Urbania? Au pire, vous allez valider auprès d’une source fiable, telle que Radio-Canada ou Pat Dion, n’est-ce pas?

    Gaby Dufresne-Cyr : prof de doga

    Si vous êtes familier avec le yoga et que vous avez un chien, vous savez très bien que ce sont eux qui ont inventé la position du «chien tête en bas» et du «chien tête en haut». Gaby, elle, va un peu plus loin que ça.

    La pipolisation des conquêtes spatiales

    Ne vous inquiétez pas, je ne m’attaquerai pas à votre Major Tom d’amour ce matin. Quand j’ai lu que le Guardian avait dépeint Chris Hadfield comme un «canadien moustachu avec un penchant pour la guitare», j’ai réalisé que le charme de Jack Layton s’était réincarné dans un astronaute. Du coup, Chris Hadfield est devenu un intouchable, même si on en connaît très peu sur son passé. Vote-t-il à gauche ou à droite? A-t-il déjà été membre du Reform Party. Est-il déjà monté sur le yacht de Tony Accurso, lui? On s’en fout.

    Noel Biderman, entremetteur pour gens mariés

    Pour faire la promotion d’un site qui sert essentiellement à tromper son mari ou sa femme, la principale qualité requise est sûrement d’être légèrement baveux.

    Des promesses, des promesses…

    Les politiciens ne tiennent pas toujours leurs promesses, ce qui n’est pas une si mauvaise chose, au fond.

    Ce que les choses devraient coûter

    Il m’arrive de m’offusquer de payer plus cher pour des légumes bios, des légumes qui, au fond, n’ont de spécial que d’avoir été produits dans les mêmes conditions que ceux que ma grand-mère mangeait quand elle était petite et qu’on appelait alors tout simplement «des légumes». Je ne m’offusque jamais de ça très très longtemps. Je marmonne quelques injures dans l’allée de l’épicerie, puis je poursuis ma route en me félicitant de faire la bonne chose pour l’environnement, en me convainquant qu’ainsi je n’aurai pas le cancer, et surtout, en me rappelant l’étape du binage. Si vous avez déjà entretenu un jardin, vous savez de quoi je parle.

    Simon Bertrand, brasseur de kombucha

    Ça implique du matériel de microbrasserie, de la fermentation, c’est pétillant et ça donne un p’tit buzz, mais c’est pas de la bière. Et on est en train de se dire que c’est peut-être meilleur encore.

    David Goranitis, peintre éboueur

    Il travaille sur un camion-benne, mais pour lui, ramasser les vidanges, c’est pas juste un sale job, c’est un art.

    Petit code d’éthique à l’intention des usagers du parc à chiens

    Parce que dans un parc à chiens, la pire race, c’est définitivement l’humain.

    Olivier Bernard, le pharmachien

    Un pharmacien s’est donné pour mandat d’éduquer la population, un dessin à la fois. Sur son blogue, lepharmachien.com, il nous apprend que l’homéopathie ça sert à rien, pas plus que les produits pour détoxifier le système après vous être bourré la face dans les cochonneries.

    Minute de silence svp

    Alors que des hommages posthumes s’organisaient déjà hier après-midi, quelques heures à peine suivant les explosions survenues au marathon de Boston, c’est à Twitter qu’on aurait dû implorer une minute de silence.

    Judith Portier, designer de conteneurs

    Alors que pour le commun des mortels, ils ne sont que de banals conteneurs à bateaux, pour cette designer commerciale et événementielle, ils sont un monde infini de possibilités.

    L’air du temps selon Songza

    Mes collègues du culturel sont sûrement plus familiers que moi avec le caractère éphémère de la musique actuelle. Alors qu’eux sont déjà passés à autre chose, j’ai encore beaucoup de plaisir à écouter à l’occasion le Trompe l’œil de Malajube ou Neon Bible d’Arcade Fire, de la même façon qu’on est resté collés sur Nevermind au moins quatre ou cinq ans.

    De ce que je connais de la culture hip hop…

    ...je ne suis pas sûre que Manu fitte toute dedans.

    Maxime Baron, luthier

    Dans l’ancienne bâtisse Cadbury, une dizaine de luthiers se cordent dans un atelier du sous-sol. Parmi eux, Maxime Baron, 22 ans, aspire à construire les meilleures guitares au monde.

    Anne, son rein et le karma

    On ne donne pas pour recevoir, mais lorsqu’on donne un rein à un ami, on serait quand même en droit d’attendre un peu en retour du karma. Mais le karma est ainsi fait qu’en donnant un rein, il arrive parfois qu’on perde sa job. C’est ce qui est arrivé à Anne B. Godbout. Alors qu’elle partait en congé de maladie pour cause de don d’organe, son patron a décidé de couper son poste.

    Charles Prévost : chanteur d’hymnes nationaux pour le Canadien

    Quand il a commencé sa carrière dans les années 1970, le chanteur Charles Prévost ne pensait pas qu’un jour, il ferait le Centre Bell plusieurs fois par année.