Francois Méthé

    Spécial Célébrité : Confidences de wannabe

    Tout le monde rêve de faire les tapis rouges, de signer des autographes aux policiers au lieu de payer son ticket de vitesse et de croiser les filles de CallTV dans des partys de l'ADISQ. C'est ce qu'on a réalisé lorsqu'on a organisé le concours «Magazine Idol: Devenez une star et faites la couverture d'Urbania» dans le cadre de notre numéro Célébrité.

    La violence, ruelle Saint-Laurent

    Celui-là, sa femme le trompe. Le mec à côté, son partenaire l’a trahi. Et l’autre là-bas, il ne peut plus endurer que son ennemi juré empiète sur son territoire. Une poignée de mains, un plan tordu et 20 000 piastres : Monsieur X va tous les aider à se débarrasser de ces êtres indésirables. Incursion dans la tête d’un tueur à gages.

    Urbanité – Montréal en chiffres

    Le 737, le 281, le 1000 de la Gauchetière, les lignes de bus 45, 97 et 129, les Olympiques de 76, l’Expo 67, 52,4% de francophones : URBANIA vous résume Montréal en chiffres. Mais pas besoin d’une calculatrice pour savoir ceci : on l’aime notre ville.

    L’exil, rue Sainte-Catherine Est

    Selon la presse, en 1888, il n’y avait environ que trente Chinois à Montréal; à la fin des années 90, ils étaient près de 17 000. En quête d’une vie meilleure, désireux d’offrir un avenir à leurs enfants, les ressortissants de l’Empire du milieu sont prêts à trimer dur pour réaliser leur rêve. Travailler 18 heures par jour dans une buanderie ou un dépanneur, ce n’est qu’une manière d’acheter sa liberté.

    Le sexe, rue Sherbrooke Est

    Certaines le font pour payer leurs études, d’autres pour réussir à soutenir leur mode de vie décadent et d’autres encore parce que fondamentalement, ce qu’elles aiment, c’est prendre soin des gens. Leur métier? Escorte. URBANIA a voulu voir ce qui se cachait sous la mini-jupe et les bas résille de l’une d’entre elles. Et c’est rien de vulgaire, bande de gens qui pensent croche.

    Plaisirs coupables, Boulevard Décarie

    D’habitude, on fait de l’insomnie à cause du boulot; on pense à la pile de dossiers qu’on n’a pas eu le temps de régler, à la réunion du lendemain midi, à la belle secrétaire qui nous fait de l’œil... Mais URBANIA a déniché un gars qui aime tellement son métier que c’est au travail qu’il pense pour se détendre lorsqu’il a de la difficulté à s’endormir. C’est ce qu’on appelle être passionné.

    L’exil, auditorium de Verdun

    Se sentant bien loin de leur île natale, une gang de Madelinots en exil à Montréal a décidé de mettre sur pieds une équipe de hockey, histoire d’avoir l’occasion une fois de temps en temps de se retrouver entre eux. Ça aurait pu être une ligue de pétanque, un club de philatélie ou un groupe de lecture, l’activité importe peu; ce qui compte, c’est l’impression d’être chez soi, pendant un instant.

    L’engagement social, place de l’Espoir

    Ce n’est jamais une bonne idée pour un enfant de jouer au docteur avec des seringues usagées. Grâce à des gens comme Danny Raymond, on peut laisser la marmaille s’amuser dans la ruelle sans avoir peur qu’elle nous ramène un vieux fix d’héro en souvenir.

    La violence, coin Sainte-Catherine / Berri

    Foutre une cigarette dans la gueule d’une grenouille dans l’espoir de la faire exploser ou mettre son petit frère dans la sécheuse en lui disant que ça va être aussi le fun qu’un tour de manège, ce n’est pas très, très gentil. On le fait parce que c’est drôle, mais en vérité, c’est de la violence. Faut se l’avouer, la hargne, on l’a tous en dedans de soi. C'est maintenant l'heure de passer au confessionnal.

    Le corps, chemin de la côte Sainte-Catherine

    Le corps humain compte 639 muscles. Emery Chevrier, haltérophile, entraîne chacun d’entre eux, y compris le plus petit de tous, le stapédius, qui se situe dans l'oreille et mesure environ 1,3 millimètre. Faut ce que qui faut! C’est de même qu’on finit par devenir champion du monde…

    Le corps, rue Peel

    Vous avez tout essayé: le meringue, la danse en ligne, le baladi, le ballet jazz, le classique, la danse africaine, le tango. Avide de nouveauté, vous ne savez plus sur quel pied danser et quel cours prendre à l'automne? Suggestion Urbania: le cours de strip-tease. Un must.

    L’indépendance, rue Sanguinet

    Curieux de savoir à quoi sert le 18$ que vous payez pour vous stationner au centre-ville chaque jour? Appuyez sur play.

    L’amour, boulevard Saint-Laurent

    L’amour c’est… chaud? Doux? Sexy, déroutant, blessant, frustrant, bandant, savoureux, dégoûtant, suave, immoral, éphémère, impossible, naïf, illusoire, nécessaire, réconfortant ou… toutes ces réponses?!

    L’amour, rue Ontario

    Le contenu de cette vidéo est optimisé pour être visionné avec du Gerry Boulet à fond la caisse en background. « Angéla, Angéla, tu me colles à la peau / J'ai ton nom tatoué tout autour de mes lèvres »

    Montréal en chiffres

    L’urbanité, rue St-André

    Dans certains quartiers, la Ville considère que dormir est une activité facultative et demande aux citoyens de sortir leurs poubelles entre 5h et 8h du matin. 7h59, sa robe de chambre en ratine sur le dos, Gérard se grouille pour descendre ses deux gros sacs noirs malodorants. Finalement, le camion ne passera qu’à 11h. Ça valait la peine de se dépêcher! Mais que faisaient les éboueurs pendant tout ce temps?

    Urbanité – Le métro de Montréal s’éveille

    Le métro de Montréal, c’est 4 lignes, 68 stations, en service 365 jours par année (366 les années bissextiles, y’a pas de congé), dès 5h30 tous les matins. Pas besoin de vous dire que ça en prend des pitons pour faire fonctionner c’te patente-là – des rouges, des jaunes, des bleus : la totale.

    La mode, rue Fullum

    Vous vous rappelez le film Mannequin, avec Andrew McCarthy? 22 ans plus tard, Urbania vous amène dans les coulisses des ateliers de fabrication de poupées grandeur nature. Attention de ne pas vous amouracher de l’une d’entre elles : elles sont reconnues pour avoir un cœur de pierre.

    Les régions, terminus voyageur

    La guerre linguistique dure depuis des décennies; arriverons-nous seulement un jour à régler le conflit qui divise le Québec? Baleine, on le prononce « Balaine » ou « Balhaine »? C’t’à cause tu fais simple de même?! Dis béluga, ça va l’régler ton problème!

    L’absurde, coin Clark / Guilbault

    Selon certaines études, la salive humaine contiendrait plus de 600 espèces de microbes. Morales de l’histoire : 1) frencher, c’est mal, 2) n’essayez pas de reproduire le contenu de cette vidéo à la maison. Seuls des professionnels qualifiés qui se retrouvent en circuit fermé peuvent s’adonner à ce genre de partage salivaire sans risque de contagion.