Xavier Caféïne

Xavier Caféïne a la réputation d’être un oiseau de nuit invétéré. Lorsqu’on l’a croisé aux Îles de la Madeleine — où il donnait une série de spectacles — on s’attendait à faire le party avec lui jusqu’aux petites heures du matin. Mais non. Le plus célèbre des Aylmerois nous a plutôt convié à un BBQ-croquet et à une saucette en boxer moulant. Récit d’un après-midi (quasi-) bucolique avec le punk samouraï. Samedi, 16 heures. En pleine après-midi, à la lumière du jour, Xavier Caféïne est loin de passer inaperçu au dépanneur de Cap-aux-Meules, avec sa camisole noire, son chocker et son sex-appeal naturel. Même quand il zieute un étalage de gommes Bazooka, il le fait avec la rock attitude. Pendant qu’il fait le plein de cigarettes au comptoir, j’en profite pour acheter un six-pack d’Écume, la bière locale des Îles, en prévision de notre barbecue de requin chez Julien Livernois, ex-membre de WD-40 et drummer d’adoption pour le show aux Îles. – Ça fait 19,95$ me dit la caissière. – Vingt piastres pour un six-pack? Comment ça, c’est cher de même? – C’est de la bière forte. – Ah, bon. En tendant un billet de vingt, j’aperçois derrière la caisse, une copie d’un magazine à potins, mettant en vedette Priscilla de Loft Story. Avant de partir de Montréal, j’avais appris de sources plus-que-sûres que Caféïne était un fan fini de la télé-réalité de TQS. – Y paraît que t’es membre privilège du site et que tu suis les lofteurs sur internet sans arrêt. C’est vrai? La suite de cet article dans notre édition Québec disponible en kiosque dès maintenant.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

La route de la semaine : la 389 de Baie-Comeau à la Manic

URBANIA et Hydro-Québec s’associent pour vous faire découvrir la route idéale pour un road trip. Connaissez-vous la route 389? À moins que vous ne […]

Dans le même esprit