Vous êtes stressé au travail ? Ça risque de stresser votre chien

Le bien-être de nos chiens ne passe pas seulement par la bouffe et le toit que nous leur offrons.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le petit shih tzu de vos voisins a l’air de vouloir vous arracher la tête chaque fois que vous passiez à proximité?

Peut-être qu’il a faim, qu’il a besoin de bouger, qu’il est très protecteur de son environnement. Ce sont des explications plausibles et qui peuvent expliquer son comportement, disons « stressé-stressant ».

Une nouvelle étude publiée dans Scientific Reports de la revue Nature affirme que le stress de nos amis les chiens reflète le niveau de stress de leurs maîtres.

Un maître stressé = un chien stressé

Afin de mesurer le niveau de stress, l’équipe de chercheur suédois a mesuré le taux de concentration de cortisol de 58 duos maîtres/chiens pendant un an.

Aussi appelé l’« hormone du stress », le cortisol, prélevé sur les cheveux, permet de mesurer la tendance de notre niveau de stress à long terme.

Sur les 58 chiens observés, 96 % d’entre eux présentaient des niveaux de cortisol quasi identiques à ceux de leurs maîtres.

Ils ont aussi découvert que cette corrélation n’est pas influencée par le niveau d’activité et la personnalité de chacun des chiens, mais plutôt par la personnalité des maîtres.

Ce qui revient à dire que le petit shih tzu névrosé de vos voisins reflète possiblement la réalité de ce qui se passe à l’intérieur de la maison.

Le meilleur ami de l’homme

Ce n’est pas nouveau, on l’entend depuis des lustres, le chien est le meilleur ami de l’homme. Ils nous aiment, ils ressentent ce qu’on ressent et jusqu’à un certain point, ils nous comprennent.

Leur impact sur notre santé n’est plus à prouver. De la réduction de notre fréquence cardiaque et la réduction de notre pression artérielle, à la réduction de notre anxiété, jusqu’à l’amélioration de notre estime personnelle.

C’est donc plutôt difficile de dire que nos doggos ne remplissent pas leur part du contrat dans cette relation de meilleur ami.

Freiner son stress au grand bénéfice de nos chiens

Le bien-être de nos chiens ne passe pas seulement par la bouffe et le toit que nous leur offrons. Parce qu’une telle synchronie émotionnelle ne peut faire autrement que de les affecter.

C’est donc un pensez-y bien. Votre santé mentale n’a pas de prix, prenez donc le temps de relaxer et décompresser pour votre propre bénéfice.

Et tant qu’à y être, prochaine fois que vous croisez vos voisins, prenez de leurs nouvelles. Qui sait, vous aurez peut-être un impact sur la vie du petit shih tzu?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Se faire passer pour un homme pour être prise au sérieux

Témoignage d'une restauratrice tannée des monsieurs condescendants.

Dans le même esprit