La ville de la semaine : Fleurimont

Oui, on le sait! Fleurimont n’est pas une ville, mais force est de constater que seuls les arrondissements Mont-Bellevue et Jacques-Cartier semblent avoir été acceptés dans le concept de la fusion de Sherby en 2002 :
– Lennoxville = S’autosuffit par son charme néo-gothique
– Brompton = Brompton??? = Demeure obscur pour 96% de la population
– Rock Forest aka Rock Farwest = Charmant, mais pas très “rock”
– Fleurimont = Définitivement mal-aimé

C’est un arrondissement si sous-estimé qu’URBANIA le prend sous son aile, lui redonne temporairement son titre de ville et oui, vous fera l’étalage de toutes ses richesses et merveilles.
“Tu beurres épais!”, me diras-tu.
“Tu m’en reparleras à la fin de l’article” que j’te répondrai.

LIVING THE DREAM À FLEURIMONT

Tu n’es jamais allé à Fleurimont et souhaites te familiariser avec les mœurs de la population? Je te conseille le pèlerinage sur la rue King et la rue du Conseil.

Arrête-toi. Pivote sur toi-même. Contemple.

Tu trouveras des commerces qui semblent tout droit sortis de la G-Unit, tels le Ben-J et je G-Conomi$e ainsi que des salons de coiffure avec des noms très créatifs :

Fleurimont se démarque aussi par la présence de deux intersections du type “faut le voir pour le croire”: :

Le quartier des félins

Un bar de danseuses appelé La Tigresse qui se trouve tout juste en face d’un Tigre Géant? Eh oui!

Cette configuration concurrençant le plus wild des safaris existe bel et bien aux coins des rues Du Conseil et de la 12e avenue.

DERNIÈRE HEURE

On nous confirme que le bar la Tigresse, “fermé pour 2 à 3 semaines” depuis le 1er juin 2015 vient de renaître de ses cendres ce week-end sous le nom du bar “Chez elle”. La vocation demeure la même, mais semble-t-il qu’ils ont été en mesure de réparer le miroir.
RIP, bar La Tigresse.

L’intersection du paradoxe de la viande

C’est bien connu : rien de mieux qu’un bon Vari-baril après s’être recueilli auprès d’un défunt (!?). Coin 8e avenue et du Conseil :

DEVENIR UNE BONNE PERSONNE À FLEURIMONT

À noter que Fleurimont met tout en place pour former des citoyens heureux et responsables. Enfant, on peut y fréquenter l’école primaire Desjardins, située sur la rue des Jardins-Fleuris, tout près des rues des Jonquilles, des Jacinthes, des Œillets et des Coquelicots.

Difficile d’être plus bucolique!

Ajoute à ça une crèmerie, “la mine” soit l’excitante pente à glisser, et entends ces rires de bambins fleurimontois épanouis!

L’arrondissement n’a pas non plus négligé ses citoyens pubères : on va se le dire, difficile de devenir total rebelle quand t’habites dans un secteur où il y a un Ardène (en plein cœur des Galeries Quatre Saisons), un salon de quilles et des mini-putts.

Parce que OUI! Il y a un Rigolfeur à Fleurimont!

À côté d’un lieu de divertissement funné qui s’appelle le Fun-putt et qui s’avère être un parcours où se trouvent certes quelques jeux de mini-putt, mais aussi la très appréciée station où tu dois garrocher des ballons dans des poubelles. C’est un peu comme l’émission les Zigotos, mais sans la marre maléfique. Ni la cabastrophe. Ni les sketches. Ni Anne Casabonne.
Finalement ce n’est pas comme les Zigotos, mais c’est divertissant quand même.

Et qu’en est-il de la vie de jeunes adultes?
Eh bien… ils peuvent aller chiller au belvédère du Sanctuaire de Beauvoir. Ok oui, il est situé à Brompton, mais quelle magnifique vue a-t-on, entre deux frenchs (et/ou deux joints?)? Celle de Fleurimont!
Et en quoi est-ce positif pour l’adulte émergeant?
Il frenche et/ou consomme devant une église, tout juste à côté d’un confessionnal extérieur.
Fais l’équation.

Ajoute à tout cela le Choco Party, royaume de la confection chocolatière et touche au bonheur. On y retrouve une quantité impressionnante de moules permettant de confectionner, au choix, un Darth Vader, une bible, une brebis ou même une vulve en chocolat.

Coup de cœur sincère pour le design de la façade de l’édifice :


PLAISIRS GASTRONOMIQUES FLEURIMONTOIS

Les plus familiers avec l’arrondissement se posent la question depuis le début de l’article… QUAND EST-CE QU’ON VA PARLER DES CREVETTES!?

Page suivante : Les réputées crevettes bang bang, la Boulangerie Georges et Monsieur Chaudron!

——–

document.getElementById('ShopifyEmbedScript') || document.write('');

Fleurimont est en effet reconnu Sherbrooke-wide pour les réputées crevettes bang bang de la Brasserie Fleurimont. Servies sur un coquet lit de laitue iceberg, les crevettes panées sont si délicieuses qu’on se déplace d’aussi loin que Rock Forest pour en manger. Le secret?
La sauce.
Parfaitement sucrée et épicée. Un must!

Le secteur se démarque aussi par la présence de la célèbre Boulangerie Georges. Qu’est-ce qui fait que le pain Georges est si délicieux? Les fans interviewés sont unanimes : “Il est vraiment moelleux!”, m’ont-ils scandé avec une désarmante conviction et un amour notable pour le commerce local.

Parce que ce qu’il y a de beau à Fleurimont, c’est l’aspect oh combien chaleureux des commerçants du coin.

Va chez Monsieur Chaudron, tu vas voir qu’on va le gérer, ton four à raclette.
Va à L’Écolo-boutiqueet au Silo, tu vas voir ce que ça veut dire “service à la clientèle dévoué offert par des gens compétents et passionnés”.
Va au sympathique café LeTassé, qui, selon plusieurs, sert LE meilleur café de Sherbrooke. Ils vont pleinement te considérer même s’ils ont déjà servi des vedettes comme Kim Churchill.
Ici, pas de prétention!

D’ailleurs l’humanité des Fleurimontois se fait sentir jusque dans le Super C du secteur, renommé le “Super C de luxe” dû, entre autres, à sa section bio. Du bio dans un Super C? Oui!

FLEURIMONT, PARADIS DES HYPOCONDRIAQUES

On va se le dire, si tu es malade à Fleurimont, ma foi, t’es safe. On y trouve entre autres la pratique Clinique des médecins d’urgence, le CHUS Hôtel-Dieu et le CHUS Fleurimont, site où se situe le non moins célèbre campus de la santé de l’Université de Sherbrooke.

Rectification importante  
Si tu penses que ton ami qui étudie à la faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) côtoie le champêtre campus principal et bénéficie de toutes les commodités coquettes qui s’y trouvent, tu te trompes. La FMSS est située à approximativement 43 687 km du campus principal. Il y a des milliers de gens qui travaillent et étudient sur le site, mais diantre, il n’y a pas grand chose à faire là.

“Faire un tour de CHUS” est donc l’activité principale. Tu tournes en rond sur de l’asphalte. Si tu te sens willing, tu peux faire un crochet dans une forêt. C’est tout ce que tu vivras d’exotique.
Fondamentalement, t’es sur une butte.
Seul.
Dans un environnement hostile.
Tu penses que j’exagère?

Dans cette inquiétante image, tente de départager le pénitencier de The Walking Dead et le campus de la santé…

C’est ça que je disais…

Pour clore ce  portrait, rappelons que c’est à Fleurimont qu’ont lieu chaque année des événements d’envergure comme La Classique Pif, le plus grand tournoi de balle molle au Canada. S’y déroule aussi le Festival des Traditions du monde, où tu peux prendre 3 heures pour choisir le kiosque où tu achèteras ton souper et où tu peux assister à des spectacles en dansant avec “le monsieur qui danse”, cet homme qui danse sa vie partout, en tout temps, dans tous les shows de Sherbrooke.
Sache que la légende raconte même qu’il habite même en terres fleurimontoises!

Alors voilà! Les preuves sont faites.

À partir de maintenant, penses-y deux fois avant de juger Fleurimont, ok?!

Pour voir plus de photos de Fleurimont, c’est ICI.

Pour lire un autre reportage Ville de la semaine : Thetford Mines

Hybride académique d’études en théâtre [elle connait le drame] et en sexologie clinique [elle connait vraiment le drame]. Et si vous avez envie de partager un questionnement existentiel affectico-émotivo-relationnel-sexuel? N’hésitez pas à envoyer vos questions en toute confidentialité à Julie Lemay : julielemay@urbania.ca

Du même auteur