Véronique Pagliericci Hauteclocque, la reine de l’événementiel avec un cœur de velours

Portrait-éclair d'une résidente de Brome-Missisquoi qui a sa communauté à coeur.

URBANIA et Brome-Missisquoi s’unissent pour vous faire découvrir des gens qui font rayonner la région.

Originaire de Saint-Armand, Véronique Pagliericci Hauteclocque a grandi face aux couchers de soleil du lac Champlain : les plus beaux du Québec, à ce qu’on dit. C’est donc tout naturellement qu’elle est revenue faire sa vie dans Brome-Missisquoi, après un détour par l’université de Trois-Rivières. Cette passionnée du domaine de l’événementiel avait depuis longtemps eu le coup de cœur pour Bromont, un bassin culturel à 45 minutes de route de sa ville natale.

Pour certains, c’est juste un arrêt-pipi entre Montréal et Sherbrooke, mais pour Véronique, c’est la ville parfaite :  à mi-chemin entre la campagne et la vie citadine, avec ses salles de spectacle et tout ce qu’il faut de plein air. Ça tombe bien! Il y a bientôt quatre ans, les Brasseurs de West Shefford sont venus la chercher pour travailler comme coordonnatrice du marketing et des événements spéciaux. Une microbrasserie de Bromont qui a autant à cœur la bonne bière que les bons moments, ça ressemble au lieu de travail parfait. À l’entendre parler, on sent que Véronique y a profondément trouvé sa place.

«C’est aussi ça qui me plaît chez les Brasseurs de West Shefford. Chaque année, on remet énormément d’argent à différents organismes du coin. Je pense qu’on a tous à cœur de s’impliquer dans notre communauté.» Véronique Pagliericci Hauteclocque

Bien installée dans la ville de ses rêves, elle se consacre à l’organisation de tournois de golf, d’Oktoberfest et d’événements musicaux pour les Brasseurs de West Shefford, mais trouve aussi le temps de faire du bénévolat et d’organiser des levées de fond pour des organismes. Car la volonté d’aider les autres l’habite depuis l’enfance, elle qui, au secondaire, organisait déjà des levées de fonds pour Opération Enfants Soleil au lieu de se pratiquer à frencher en écoutant Twilight.

Depuis janvier, c’est d’ailleurs elle qui s’occupe du C.A du Centre De Dépannage Marguerite-Dubois, une association qui compte une friperie, un centre de dons et une cuisine collective, et a pour mission de fournir denrées, vêtements et soutien aux Bromontois en situation de précarité. « C’est aussi ça qui me plaît chez les Brasseurs de West Shefford. Chaque année, on remet énormément d’argent à différents organismes du coin. Je pense qu’on a tous à cœur de s’impliquer dans notre communauté. » Puisqu’on vous dit qu’elle a un coeur de velours!

Et puis comme les racines de Véronique sont pour toujours ancrées dans son village natal, elle fait aussi partie de l’organisation des Festifolies de Saint-Armand, un festival qui gagne chaque année en importance, tout en gardant son âme de fête de village. Durant trois folichonnes soirées du mois de juin, touristes et locaux se réunissent gratuitement autour de courses de boîtes à savon, happenings d’arts visuels, événements littéraires, et bien sûr, feux d’artifice au-dessus du lac. Oliver Jones, Louis-Jean Cormier, Kim Thuy, Diane Tell et Raoul Duguay — entre autres — y ont déjà fait leur tour.

Pour l’avenir, Véronique ne s’imagine nulle part ailleurs que chez elle, dans Brome-Missisquoi. Elle se verrait bien cultiver son propre houblon sur la terre dont elle a hérité, à Saint-Armand, et puis continuer d’aider les autres, évidemment. Une chose est sûre : les couchers de soleil de son enfance feront partie du tableau. 

******

Venez vous aussi voir, écouter, danser Brome-Missisquoi! Cliquez ici pour en savoir davantage.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up