Un cabinet en manque d’amour

Aussi, l'extrême droite dans l'armée et le réchauffement climatique inévitable.

Il s’est passé beaucoup de choses cette semaine, j’ai donc dû choisir de quelles nouvelles j’allais traiter aujourd’hui. 

Ça veut aussi dire que c’est le retour du segment d’intro où je donne mon avis sur les autres nouvelles de la semaine à l’aide de gifs.

Trump attaqué par ses alliés

Explosion des subventions non justifiées sous Dominique Anglade et le PLQ

Plus du tiers des personnes tuées par la GRC sont autochtones

Trudeau dévoile son cabinet

Après avoir rencontré les chefs des partis d’opposition (et probablement pris deux minutes pour respirer après une longue campagne électorale), le premier ministre Justin Trudeau a annoncé le nom des ministres qui formeraient son cabinet. 

Beaucoup des ministres réélus ont conservé un poste dans le cabinet, souvent le même. Il n’y a pas de rétrogradation majeure. 

Mélanie Joly a même de nouvelles responsabilités!

Mais la grande surprise a été la nomination de Steven Guilbeault, écologiste notoire, au titre de ministre… du Patrimoine. 

Si Justin Trudeau remplit sa promesse de planter 2 milliards d’arbres, il va devoir les planter dans des flaques de pétrole qui ont coulé des pipelines.

Pourquoi ne pas l’avoir nommé à l’environnement, comme tous le prédisaient? Parce que l’Ouest déteste les libéraux et leurs idées folles comme « s’arranger pour que la civilisation survive au moins encore 40 ans » (quoique pour être honnête, je ne crois pas que les libéraux soient si motivés que ça à le faire non plus). 

La preuve, Justin Trudeau a décidé de nommer Jonathan Wilkinson à ce poste, un homme d’affaires ayant grandi en Saskatchewan.

Le gouvernement libéral n’a pas perdu de temps à montrer ses vraies couleurs, promettant d’assouplir l’application de lois environnementales critiquées par l’Ouest. 

Si Justin Trudeau remplit sa promesse de planter 2 milliards d’arbres, il va devoir les planter dans des flaques de pétrole qui ont coulé des pipelines.

On va rater nos cibles de réchauffement climatique

Afin de continuer dans cette belle vague de bonnes nouvelles environnementales, un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement nous a appris cette semaine qu’on allait sans aucun doute rater nos cibles de réduction des gaz à effet de serre. 

Pour ceux que les mauvaises nouvelles environnementales dépriment, j’ai une bonne nouvelle pour vous: inquiété par les changements climatiques, Coldplay a décidé d’arrêter sa tournée.

Les accords de Paris visaient à limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius, ce qui n’est déjà pas un objectif si ambitieux. C’est un peu comme si nos parents disaient «tu peux faire un open house, mais essaie de ne pas arracher plus qu’UN lavabo.»

Mais l’étude des Nations unies a observé la production de pétrole prévue en ce moment et en est venue à une conclusion décourageante: on va rater nos objectifs. 

On produirait 40% à 50% trop de pétrole et 150% trop de charbon. En fait, la production d’énergies fossiles est à son niveau le plus élevé EVER et il continue d’augmenter. 

J’ai une suggestion: on se cotise à la gang pis on s’achète un gros maudit bunker pis ben du Kraft Dinner (c’est pas périssable, ça, non?)

Mais pour ceux que les mauvaises nouvelles environnementales dépriment, j’ai une bonne nouvelle pour vous: inquiété par les changements climatiques, Coldplay a décidé d’arrêter sa tournée.

C’est déjà ça de gagné.

Des militaires associés à l’extrême droite peuvent rester enrôlés

Bon, assez parlé de crise climatique, on va parler d’un sujet plus réjouissant: des fanatiques d’extrême droite qui ont accès à des armes.

Ouin.

L’an dernier, un rapport des Forces canadiennes avait identifié 36 militaires en ses rangs qui auraient eu des liens avec des groupes racistes d’extrême droite.

Depuis, 7 ne font plus partie des Forces. On ne connaissait toutefois pas le sort des 29 autres. 

On sait maintenant ce qui est arrivé à 16 d’entre eux: ils sont toujours dans l’armée. Mais rassurez-vous, ils ne s’en sortent sans conséquence: ils ont eu des avertissements

Parce qu’apparemment, dans l’armée, avoir des bottes mal cirées ou souhaiter la domination de la race blanche et de l’Occident, c’est sur le même pied d’égalité.

Ils sont toujours dans l’armée. Mais rassurez-vous, ils ne s’en sortent sans conséquence: ils ont eu des avertissements

Certains d’entre vous se disent peut-être que c’est aussi bien qu’ils restent dans l’armée, pendant ce temps-là, ils sont encadrés. Mais ils se font également offrir des formations en maniement d’armes et ils ont un accès facile à un arsenal.

JE NE SUIS PAS TRÈS RASSURÉ.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up