T’as le droit de te trouver belle

T’as le droit de te trouver belle. Je le répète : t’as le droit de te trouver belle.

Je le sais que c’est difficile d’ignorer les « Check elle, à se pense au-dessus de sa ligue! » ou « Je l’haïs cette fille-là, a se pense belle! ».

Je le sais que c’est un défi de se trouver wow quand on nous dit À CHAQUE JOUR qu’on est jamais assez mince, assez dents blanches, assez peau parfaite, assez grande, assez petite, assez cheveux volumineux-brillants, assez ventre plat…

Se trouver belle ça relève presque du miracle, mais la vie est plus facile quand t’es convaincue que ton enveloppe est hot. Peu importe c’est quoi ton enveloppe.

Une personne qui se trouve belle ça marche la tête haute, c’est capable de voir la beauté chez les autres, ça te lance un sourire franc même avec des dents croches, ça partage sa peau avec fierté, dans des échanges amoureux torrides, avec un partenaire qui ne demande que ça. Ça montre son bourrelet même quand la lumière est allumée, ça se fout d’avoir le gras de bras en évidence pendant qu’a galope et ça ne capote pas en apercevant un bouton sur sa fesse ou une rougeur dans son dedans de cuisse.

Un humain qui se trouve beau, ça dégage une confiance rassurante qui lui permet de s’épanouir dans la nudité. On se sent moins vulnérable quand on se trouve belle.

Peu importe quelle grosseur de slip que tu portes ou de « moelleux de fesse » que tu traines, t’as le droit d’attendre ton mec en talons-bobettes, avec un collier de perles, tes varices, pis un drink. T’as encore plus le droit de lui texter que tu l’attends à moitié nue. J’avoue que le moment de l’attente est un peu weird, mais une fois que ton homme franchit la porte, ça fait son effet j’te jure.

Se trouver splendide, c’est différent de vouloir convaincre les autres qu’on l’est.

C’est cultiver l’approbation de soi et non chercher celle des autres. Rien à voir avec une parade de mode, un article dernier cri ou du maquillage de saison. Les autres te trouveront jolie si toi t’es convaincue que tu n’es pas moche. Sinon, fuck them.

Rien à voir avec de l’arrogance qui vient masquer un manque de confiance. Se trouver belle, c’est une certitude profonde que t’as le droit de posséder et chérir. De l’arrogance c’est du fake. Tout le monde a un détecteur à fake, faut pas nous prendre pour des cons. De la fausse confiance en soi c’est comme les décors extérieurs des soaps américains : tu le sais que les plantes sont sans vie, que les bruits d’oiseaux sont mécaniques et que la lumière, c’est loin d’être du soleil. Les arrogants sont du faux soleil, on le sait, on le sent, leur lumière est là, mais ils sont sans chaleur.

J’ai vu un reportage sur une dame qui ne sourit sur aucune ses photos pour ne pas avoir de rides. Elle est techniquement jolie, mais elle n’était que ça : une technicienne de la beauté. Aucun sentiment, aucune passion, elle a peint une toile dans sa face; elle est un robot. Un contenant qui ne permet pas à son contenu de vivre, c’est d’une tristesse à t’arracher des larmes. (Mais elle a le droit de brailler, ça va modifier son air neutre.)

Être convaincue qu’on est belle à chaque phase de vie, c’est une qualité. Une qualité qui aide à éviter bien des dépressions, des crises d’anxiété, des doutes et du rabaissement de soi.

Avoir la conviction de présenter quelque chose de beau dans ses actions, dans la façon dont on se tient, dans son sourire, dans son regard, dans sa démarche, ça se fake pas. Ça se vit. T’es belle, laisse personne te convaincre du contraire.

Love xx

Pour lire un autre texte de Mélanie Couture : « J’ai pas le temps, il faut que je sois belle »

Humoriste détentrice des écussons jaune, orange, rouge, marron et bleu en natation. La scène, c'est mon Disney Land. Mes grilled cheese torchent.

Du même auteur