Souligner l’arrivée de l’automne avec de la sorcellerie

Tenter un rituel magique au bureau

En ce 23 septembre 2015, on célèbre l’équinoxe d’automne. Chez URBANIA, on croit qu’il s’agit d’un excellent prétexte pour faire un peu de sorcellerie au bureau! En fouillant sur Internet, on a trouvé différents rituels magiques à effectuer pour souligner l’important changement de saison. Il y en a pour tous les goûts: promesses de santé pour l’année à venir, de richesse ou, dans le cas qui nous concerne, la récolte des fruits de notre travail.

Ne reculant devant rien, on s’est risqué pour vous. Voici donc, étape par étape, comment exécuter le rituel de Mabon.

Étape 1 – La récolte du matériel

C’est avec beaucoup d’excitation qu’une partie de l’équipe se réunit afin de trouver tous les éléments requis pour que la magie opère. Il nous faut d’abord un fruit d’automne, idéalement cueilli en pleine nature. On prend donc une pomme magiquement trouvée sur la Place Roy…

Il nous faut aussi une vieille branche. Ça, c’est facile.

Moins simples à dénicher, on doit aller à l’épicerie pour mettre la main sur des chandelles colorées: bleue, bleu ciel, violette, rouge et marron. Le brun n’étant pas très tendance chez les fêtés, on n’a pas le choix de travestir une chandelle blanche avec un peu de Nutella.

Étape 2 – La mise en place

Une fois tous les objets nécessaires trouvés, la fébrilité s’installe au sein de l’équipe.

“La dernière fois que j’ai vécu un truc aussi mystique, je perdais ma virginité après avoir regardé Sleepy Hollow.”
-Anonyme

C’est la première fois qu’on donne dans la magie et on manque clairement d’organisation. On google “pentagramme” pour comprendre comment disposer les chandelles (qu’on décide de faire tenir dans une tranche de pain).

On se trouve ben fin avec notre pain, mais on déchante quand on apprend qu’on est supposé se placer au centre du pentagramme en feu. Heureusement, une représentation de notre personne en photo est suffisante. On découpe une image de Rose-Aimée, tirée du dernier magazine, et on l’installe au milieu du pain tranché. Le résultat est pour le moins étrange. En même temps, il respecte à la lettre le protocole. On imagine donc que ça devrait fonctionner.

“Crisse que c’est weird.”
-Tout le monde

Étape 3 – Le rituel

On forme un demi-cercle autour de notre set-up et on récite le texte officiel du rituel. Comme on est de bons joueurs, on ne l’a pas lu avant. La surprise est grande! Ça parle de déesse, de graines, de feu et de peau neuve.

“Du stock assez galvanisant.”
-Quelqu’un

On est pris d’une légère panique quand on lit tout haut: “Nous sommes entre ombre et lumière pour cet équinoxe 2010, Lug et Taranis nous accompagnent à notre droite et notre gauche, lumière et justice pour guider notre chemin.”

2010? Est-ce que ça expire, la magie?

On décide quand même de terminer le texte, qui se clôt avec: “Entre ombre et lumière, nous allons de l’ombre à la lumière.”

On ne savait pas que Marie Carmen donnait, elle aussi, dans la magie…

“Voyons, ça sent donc ben l’feu ici! Qu’est-ce que vous faites?”
-Notre boss


Étape 4 – L’après rituel

Le protocole nous demande de manger pour refaire le plein d’énergie. On s’exécute avec des biscuits au chocolat. Finalement, on aime pas mal ça, la sorcellerie.

Il faut attendre que l’harmonie règne dans la pièce pour éteindre le pentagramme. On s’informe régulièrement: “Là, sentez-vous l’harmonie?” À chaque fois, un collègue rabat-joie soupire en soulignant que c’est ridicule de faire un rituel magique dans l’entrée d’un bureau et qu’on dérange tout le monde depuis trente minutes en récitant un poème new age.

On l’ignore, parce qu’on tient à mener notre expérience jusqu’au bout. Finalement, alors qu’une première bougie se consume dans la mie, on se rend à la raison: “Si le pain pogne en feu, ce ne sera pas harmonieux.”

On éteint.

La dernière étape arrive: il faut rendre la branche morte à la nature et enterrer notre pomme. On s’exécute dans la grâce et la reconnaissance.

Est-ce que ce rituel magique fonctionne réellement? Seul le temps nous le dira (mais probablement que la réponse sera “non”). Pour l’instant, on peut tout de même confirmer que souligner l’équinoxe d’automne entre collègues, ça aide à rapprocher une équipe. Et c’est déjà beaucoup.

“Je ne me suis pas sentie aussi près de qui que ce soit depuis Sleepy Hollow.”
-Anonyme

Bon automne.

Pour lire un autre article de Rose-Aimée Automne T. Morin : «Réparer l’âme de mon chat psychopathe : rêve ou réalité?»

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up