Sarah Jenna : Données aux suivants

L’avenir est à la médecine personnalisée. En ayant accès au génome de chacun, les spécialistes de la santé peuvent apporter des soins élaborés spécifiquementpour leurs patients. Mais séquencer l’ADN se révèle long et coûteux. Les données sont si nombreuses qu’il faut développer des algorithmes complexes pour y voir clair, une tâche qui revient aux bio-informaticiens (du monde très en demande). Sarah Jenna, elle, entend régler le problème grâce à l’intelligence artificielle! Mais pas n’importe laquelle : une intelligence artificielle humaniste. 

Cet article est tiré du magazine Spécial Extraordinaire 2018, disponible sur notre boutique en ligne.

PDG de My Intelligent Machines (MIMs)/ 46 ans / professeure d’université en génomique à l’UQAM (en congé sanssolde, à défaut d’avoir des journées de 48 heures pour tout faire)

Ma mission, c’est… construire une compagnie innovante et humaniste avec mes partenaires d’affaires, Mickaël Camus et Abdoulaye Baniré Diallo. Elle permet aux scientifiques de la vie (instituts universitaires, compagnies biotechnologiques, pharmaceutiques, agroalimentaires, etc.) d’utiliser des données massives pour maximiser leurs activités de recherche, de développement et de production.

La bio-informatique et l’intelligence artificielles permettront… à nos clients de profiter des données qu’ils ont du mal à utiliser actuellement, faute de ressources humaines. [NDLR : MIMs a récemment développé une plateforme intelligente qui aide les scientifiques à trouver,partager, analyser et interpréter de grands ensembles de données. Pour la moitié du coût et une fraction du temps (deux jours plutôt que la trentaine requise par labio-informatique traditionnelle), les chercheurs peuvent accéder à des résultats fiables! En fait, ils n’ont qu’à utiliser l’interface proposée par l’entreprise. Les scientifiques peuvent y téléverser leur échantillon et chatter avec un assistant artificiel pour établir ce qu’ils tentent de découvrir. Celui-ci se penche alors sur les données, sélectionne les algorithmes appropriés et procède à l’analyse. Le chercheur reçoit ensuite les résultats. L’accès à des banques de données privées et publiques permet à l’assistant artificiel de jongler avec un nombre massif d’informations et d’agir avec une rapidité inégalée. Une telle automatisation de la recherche pourrait ainsi donner un nouvel élan aux sciences de la vie.]


Pour l’année à venir, je veux… faire passer MIMs au niveau supérieur et observer l’impact de nos systèmes sur les activités de nos clients, veiller au partage de données sécuritaire [NDLR : mission essentielle, quand on joue avec des données humaines et privées] et poursuivre nos avancées vers une médecine moderne. J’aimerais aussi m’approcher de l’équité homme-femme au sein de notre compagnie… Disons que si on avance significativement sur tous ces dossiers, je serai satisfaite.

J’aime croire que… nous démontrons que l’utilisation de l’intelligence artificielle peut avoir des impacts très positifs sur notre société.


Personnellement,je me donne pour mandat… d’utiliser les plateformes médiatiques mises à ma disposition pour promouvoir la recherche fondamentale dans les universités afin de conserver un monde créatif et innovant; de promouvoir une présence plus importante des femmes en entrepreneuriat (principalement dans le domaine de la technologie); et de faire en sorte que les activités de MIMs soient humanistes en nous permettant de soigner les humains et les animaux plus efficacement.


Les Québécois devraient savoir… qu’ils doivent se battre pour la protection de leurs données et que des technologies existent pour les protéger! Ils devraient aussi s’informer sur l’intelligence artificielle et chercher à distinguer les applications qui seront bénéfiques pour l’humanité et notre environnement de celles qui le seront moins.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Manon Grenier et le jeu d’évasion

Pour le temps des Fêtes, Manon se rend à Thedford Mines avec ses amies Danielle et Renée. Les trois amies s’apprêtent à participer à une activité dont personne ne sortira indemne. Les masques tomberont et les couteaux voleront bas.

Dans le même esprit