Ils remplacent les paroles de classiques de la pop par “pénis”

Le mois sous la thématique du sexe va bon train chez URBANIA : nos historiques de navigation internet sont peu recommandables et on connait beaucoup trop de faits cocasses sur la sexualité des tamanoirs. Mais quelque chose a attiré notre attention, et n’a malheureusement pas voulu sortir de nos têtes depuis.

Il s’agit du groupe de musique My Dick, qui a repris des classiques tels que The Way It Is, Piano Man ou What’s Up pour les changer en The Way My Dick Is, Piano Dick et autre What’s Up My Dick. Vous l’aurez deviné, ça parle beaucoup de pénis. C’est horriblement puéril, mais aussi profondément catchy et douloureusement drôle.

Des vers d’oreille savoureux et insupportables.

Qui est motivé pour faire la même chose ici? On vous donne quelques idées de départ :

  • Maudite bizoune (Michel Rivard)
  • Embarque ma graine (Kaïn)
  • Parler à mon pen’ (Céline Dion)
  • J’aime les moineaux (Yann Perreau)
  • Mon bat est pas fait en chocolat (Tricot Machine)

Si vous avez d’autres idées ou si vous partez votre propre band de reprises phalliques, on veut le savoir! Laissez-nous un commentaire!

Pour lire un autre texte d’actualité sur la thématique “sexe” : “Deux laits, une pipe”

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Yorick et Pierrick, les plus grands ménestrels du Moyen Âge

(ou comment j’ai percé à une autre époque).

Dans le même esprit