Germain Barre

Rachelle Singh : la prof de yoga qui fait du bien à sa région

Yoga + campagne = la recette du bonheur.

URBANIA et Brome-Missisquoi s’unissent pour vous faire découvrir des gens qui font rayonner la région.

Pourquoi le monde de Sutton est-il aussi relax? C’est un peu grâce à Rachelle Singh, une athlète qui a choisi de dédier sa vie au bien-être des autres. En 2011, elle a ouvert une école de yoga dans sa petite ville d’adoption et depuis, tous les cours sont pleins et plus personne n’a de noeuds dans le dos. Mais il faut savoir que Rachelle n’en est pas à son premier succès. Après un bac en comédie musicale à Toronto, elle a intégré la prestigieuse École nationale de cirque de Montréal, avant de virevolter d’une ville à l’autre à travers le monde, tantôt clown, tantôt acrobate, en passant même par l’haltérophilie olympique et le monde des cascades.

Croyez-le ou non, après avoir fréquenté Los Angeles, Dubaï ou encore Stockholm, c’est avec Brome-Missisquoi que Rachelle est tombée en amour. Lassée par sa vie trépidante et dangereuse, elle a fait connaissance avec la région lors d’une retraite de méditation à Sutton. Elle raconte qu’en contemplant les vaches au bord des petits chemins de campagne, elle s’est sentie envahie par le calme. « J’étais si détendue que mes vraies valeurs et mes vrais désirs sont apparus devant moi. Ce que je voulais, c’est une vie calme et remplie de belles choses. Bien manger, bien dormir, connaître les gens qui m’entourent. Le train de vie, en ville, c’était trop pour moi… En plus, je n’étais plus capable de payer tous mes tickets de stationnement! »

«J’étais si détendue que mes vraies valeurs et mes vrais désirs sont apparus devant moi. Ce que je voulais, c’est une vie calme et remplie de belles choses.»

Pour Rachelle, il y avait aussi la question de la langue qui se posait. « Après avoir vécu si longtemps à Toronto et aux États-Unis, je me sentais intimidée de m’établir au Québec en tant qu’anglophone. Mais il n’y a pas de préjugés entre francophones et anglophones dans la région. Sutton m’a accueillie et ses francophones m’ont beaucoup aidée à améliorer mon français. »

Devant le succès magique qu’elle rencontre avec sa première école de yoga, un deuxième centre voit le jour en 2015, à Bromont cette fois. Insatiable de connaissances, Rachelle enchaîne les formations, toujours dans le but d’aider ses élèves à se sentir mieux dans leur corps. Aujourd’hui, elle enseigne, entre autres, la méthode MELT, une technique novatrice qui fait des miracles en prévention et gestion de la douleur chronique, grâce à des balles molles et des rouleaux placés à des endroits précis du corps pour agir au niveau des tissus conjonctifs (elle vous l’expliquera mieux que moi).

Il faut croire que rien n’est trop novateur pour le monde de Brome-Missisquoi. Qu’il s’agisse de la méthode MELT ou du yoga sur planches de paddle board au milieu du lac Gale, les gens du coin sont toujours au rendez-vous. La qualité de vie a augmenté dans la région et la région le rend bien à Rachelle.

« Aujourd’hui, j’ai compris que tu peux avoir une vie vraiment remplie et comblée sans avoir l’impression de courir partout, tout le temps. Le travail que je fais, c’est du bonbon. Et tous les matins, je me réveille et je me promène à côté de la rivière avec mon chien. C’est vraiment une qualité de vie incroyable. »

Si Rachelle vous a inspiré à vivre mieux, considérez faire le move, vous aussi!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up