Que sont devenus les groupes « emo » des années 2000 ?

Êtes-vous nostalgiques des groupes qui faisaient rimer pleurs avec « eyeliner » ?

J’ai vécu toute mon adolescence dans les années 2000, et je me rends compte que ma jeunesse est déjà lointaine, parce qu’aujourd’hui, je regarde les jeunes et je me dis « C’était pas de même dans mon temps ». Parce que dans mon temps, si vous aviez le kick sur une fille, vous ne le lui disiez pas sur Snapchat ou par texto; vous ne lui disiez pas pantoute pis vous alliez pleurer dans votre chambre en écoutant du emo. En tout cas, c’était ça, mon expérience.

Le emo a été la trame sonore de mon adolescence, et pour un style musical qui parlait constamment de suicide, il y a une certaine ironie à réaliser que le genre musical est complètement mort aujourd’hui.

Mais comme je vis constamment dans le passé et que je m’ennuie du emo plus que de ma propre grand-mère, j’ai décidé de faire une petite recherche, et de découvrir que sont devenus ces groupes qui faisaient rimer pleurs avec eyeliner.

The Used

Je commence avec ce groupe parce que pour moi, c’est là où tout a commencé. Un bon matin, alors que je me préparais à aller à l’école (aka mettre un de mes 8 polos bruns), une nouvelle chanson a fait irruption dans le Top 5 Musiqueplus : All That I’ve Got de The Used. J’étais ensorcelé : l’esthétique gothique du clip, les paroles, que je devinais tristes malgré mon anglais de Rimouski, le chanteur, avec son look d’Arlequin androgyne captivant. On était loin de Limp Bizkit, que je venais tout juste d’arrêter d’écouter.

Qu’est-ce qui se passe donc avec The Used ces temps-ci? Eh bien, contre toute attente, ils sont toujours ensemble, et ils continuent de sortir des albums et de faire des tournées. En 2016, ils ont fait une tournée où ils ont rejoué leur album de 2004, In Love and Death, et je vais m’en vouloir jusqu’à la fin de mes jours d’avoir manqué ça. Ils ont également sorti un album l’automne dernier, The Canyon, et ça sonne encore pas mal emo.

Peut-être que le genre n’est pas complètement mort, finalement.

My Chemical Romance

Je sais que tout le monde se rappelle juste de My Chemical Romance à cause The Black Parade mais je serais prêt à dévouer ma vie à prouver que les gens ont juste tort. La qualité de la musique de My Chemical Romance s’est mise à tomber en chute libre quand le chanteur Gerard Way s’est mis à se teindre les cheveux d’autre couleur qu’en noir. D’ailleurs, le groupe n’a pas survécu à ses excentricités capillaires puisque My Chemical Romance s’est séparé en 2013.

Depuis, Gerard Way s’est lancé dans une carrière solo, sous son propre nom. Son seul album jusqu’à maintenant est Hesitant Alien, sorti en 2014, et propose un son à mi-chemin entre le rock et le britpop. Il écrit également des comic books, notamment chez Marvel, pour qui il a écrit une minisérie de Spiderman.

Good Charlotte

Quand j’étais ado, Good Charlotte n’était pas dans mes groupes emo préférés, parce qu’ils faisaient déjà du pop-punk avant l’arrivée du emo, et ils ne se sont mis à faire du emo que lorsque le genre est devenu populaire. Ils avaient juste à inventer le emo s’ils aimaient ça tant que ça.

Le groupe est toujours actif et continue de faire de la musique. Leur dernier album, sorti en 2016, s’appelle Youth Authority, ce qui est ironique considérant qu’ils ont à peu près 150 ans. Les jumeaux Madden ont également un groupe ensemble, The Madden Brothers, en plus d’être juges/coach à La Voix Australie. SELL-OUT!

Fall Out Boy

S’il y a un groupe emo qui a été marquant dans les années 2000, c’est bien Fall Out Boy. Il n’y avait pas plus grande icône emo que Pete Wentz. C’était la première fois qu’un bassiste était plus populaire que le chanteur du groupe. En fait, c’était probablement la première fois qu’un bassiste était populaire, point [ndlr: Pier-Luc est tellement passionné par son sujet qu’il a oublié l’existence (entre autres) de Paul McCartney. Pardonnons-lui: son enthousiasme est si touchant]. Il est aussi le seul membre d’un groupe emo connu pour avoir mis sa bizoune sur Internet, fait que c’est pas n’importe qui Fall Out Boy.

Après avoir pris une pause de 2 ans en 2010, Fall Out Boy s’est réuni en 2013 pour lancer l’album au titre le plus exagéré de tous les temps, Save Rock and Roll. Ils ont aussi fait une collaboration avec Migos, parce que la vie est devenue complètement absurde. Ils ont sorti un album en janvier dernier, Mania, qui sonne pas emo une seconde, mais bon, ils ont encore une carrière, eux.

Panic! At the Disco

Si The Used est le groupe qui m’a fait découvrir le emo, Panic! at the disco est le groupe qui m’a fait remettre en question mon orientation sexuelle. Qu’est-ce que vous voulez, le chanteur, Brendon Urie était beau comme un cœur… mais je le soupçonne aussi d’être un vampire ou quelque chose du genre, parce que tous les membres de son groupe ont disparu un à un, tandis que lui est le seul membre restant du groupe, continuant à avoir l’air aussi jeune.

En effet, Brendon Urie est maintenant le seul membre de Panic! at the disco. Tous les autres sont partis, soit pour des raisons de santé, ou pour des « raisons personnelles » aka ils s’haïssaient la face.

Urie continue de faire de la musique, ayant lancé Death of a Bachelor en 2016, en plus d’un album live l’an dernier. Il a également tenu un rôle à Broadway dans la comédie musicale Kinky Boots, en plus d’écrire une chanson pour la comédie musicale de Bob l’éponge. Je sais pas si ce sont des bonnes nouvelles ou non.

Présenté par URBANIA Musique. Venez suivre notre page Facebook, il se passe plein de choses cool là-bas!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ta gueule

Jason Bajada s’adresse aux esti de gossants qui jasent pendant les concerts.

Dans le même esprit