Pourquoi mes vacances me stressent ?

Relaxer, c'est pas relaxant.

Quand j’étais jeune, ma mère répétait presque inlassablement, chaque été : « Il me faudrait presque des vacances pour me remettre de mes vacances ». 

C’est une phrase qui ne faisait aucun sens dans ma tête, jusqu’à ce que je planifie mes propres vacances. 

Y’a rien de plus épuisant que de se planifier une semaine de détente. Comment ça, c’est dur de même de relaxer de même, donc?

Être son propre agent de voyage

Avant, mettons que nos parents voulaient partir en voyage, ils allaient dans un centre d’achat (c’est un endroit qui existait avant, c’était comme un Wal-Mart, mais divisé en plusieurs magasins réunis dans une seule bâtisse. Le monde y était moins weird aussi), ils allaient à l’agence de voyages, et une madame nommée Pauline leur organisait un voyage. 

Avec l’arrivée d’Internet, on s’est rendu compte qu’on pouvait acheter des billets d’avion nous-mêmes, et Pauline a perdu sa job. 

Le problème avec ça, c’est que la job à Pauline était moins simple qu’on pensait.

Le problème avec ça, c’est que la job à Pauline était moins simple qu’on pensait. Oui, c’est sûr, on peut facilement réserver un hôtel et un billet d’avion. Mais est-ce que l’hôtel est propre? Sécuritaire? 

Est-il loin des activités qu’on veut faire? Et quelles activités devrions-nous choisir? Comment éviter les attrape-touristes? Êtes-vous déjà allé aux chutes Niagara? C’EST VRAIMENT PAS SI NICE QUE ÇA.

Bien sûr, l’Internet nous a permis de faire des voyages vraiment plus personnalisés, avec un programme monté spécialement pour nous. C’est mieux que de s’asseoir dans un autobus plein de gens qui n’ont jamais voyagé, et être pogné pour voir la même affaire que tout le monde. 

Ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi les tout-inclus sont si populaires.

Mais ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi les tout-inclus sont si populaires. Je ne cherche pas vraiment le soleil quand je voyage, mais moi aussi je suis tenté, une fois de temps en temps, de faire un voyage où tout le monde s’occupe de moi du moment où je débarque de l’avion jusqu’au moment où je dépose mes valises dans mon entrée. 

C’est épuisant, gérer les horaires. 

Gérer ses propres attentes

Oui, voyager c’est rendu un peu plus stressant qu’avant depuis qu’on a décidé de prendre toutes les responsabilités sur nos épaules. Bien sûr. 

Mais ça vous est déjà arrivé de prendre des vacances où vous restez à la maison, et d’être quand même super stressé tout le long? De répondre à vos collègues qui vous demandent ce que vous avez fait de vos vacances « pas grand-chose », mais de quand même être fatigué? 

Des fois, on se met énormément de pression nous-mêmes. J’en ai parlé quand je suis revenu de mon voyage au Japon, le voyage dont je rêvais depuis ma plus tendre enfance; c’est stressant de vouloir profiter de la vie à tout prix. 

La pression de performance est tellement rendue omniprésente qu’on la ramène chez nous du travail.

La pression de performance est tellement rendue omniprésente qu’on la ramène chez nous du travail. Même quand on a deux semaines de lousses, ça ne suffit plus de juste pas se mettre de cadran;  il faut avoir les MEILLEURES vacances. 

Il faut être heureux à chaque instant, il faut se dépêcher à décrocher, MAINTENANT. Il faut avoir vu tous les spectacles de festival, avoir des photos Instagram pour prouver qu’on a eu du fun. 

Carpe diem, pas le temps de niaiser. 

Voyager plus lentement

En réponse à toute cette folie, un mouvement s’est développé: le slow travel

Inspiré par le mouvement du slow food, l’idée c’est de prendre le temps, en voyage, de juste profiter de la vie, au lieu d’essayer de compléter la liste des attractions touristiques comme s’il s’agissait d’une carte fidélité Subway.

Parce que ça devrait être juste ça, voyager: prendre le temps de découvrir une autre culture, et RELAXER. 

Et ce mouvement de lenteur, on peut l’appliquer à la maison aussi. Dites-moi que l’idée de passer la journée emmitouflé dans une couverte à regarder par la fenêtre ne vous parle pas un peu? De vous lever à midi et de commencer votre journée avec une crème molle? D’aller lire au parc avec une gourde remplie de gin tonic? 

Ça sera peut-être pas très instagrammable. Mais ça va vous faire du bien. 

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Faire le party en terrain miné

Avec juste de l'eau. Ou presque.

Dans le même esprit