La playlist de Matt Holubowski

Pour se perdre dans son imagination en regardant par la fenêtre par une journée pluvieuse

L’automne est bel et bien installé et Matt Holubowski a pensé nous offrir une playlist tout à fait d’occasion. L’homme nous dit aimer la senteur et le son de la pluie. Ça le met en transe. Diagnostic? Il est probablement un doux rêveur… ou un chat.

Voici donc, sa playlist pour se perdre dans son imagination en regardant par la fenêtre par une journée pluvieuse :

Concerning the UFO Sighting Near Highland, Illinois par Sufjan Stevens
“On démarre notre imagination avec Sufjan Stevens qui imagine l’arrivée d’un Ovni ‘When the revenant came down, we couldn’t imagine what it was’. C’est ce type de chanson qui me fait sentir comme si c’est OK d’être parfois un extraterrestre. Superbes arrangements, surtout pour la flûte qu’on entend rarement de nos jours!”

I Forget Where We Were par Ben Howard
“Cette chanson est l’équivalent d’être dans la lune, perdu dans les plus belles pensées. Je l’aime parce que même si on l’a entendu un million de fois, il réussit à nous rappeler que l’amour est invincible (sans être trop quétaine) : ‘Hello love, my invincible friend’.”

Lazy Projector par Andrew Bird
” ‘Though history repeats itself, and time’s a crooked bow’, dit Andrew Bird. On est perdu dans le temps la durée de cette chanson, parmi la prose de Bird et ses sifflements attachants. On sent une proximité avec le band, qui semble jouer non sur un temps, mais sur l’émotion pure.”

J’aime pas ça quand tu pleures par Martin Leon
“‘J’ai pas d’luxe à t’offrir, mais j’t’aime à mourir…’, que c’est beau. La version Moon Grill de cette chanson avec le violoncelle hanté de l’intro me donnera à jamais des frissons de tristesse. On sent la pluie dans son cœur et dans son texte, parfait pour cette playlist.”

Identikit par Radiohead
“‘Broken hearts make it rain’, chante Thom Yorke, avec possiblement la voix la plus reconnaissable en musique. Impossible pour moi de ne pas me perdre dans la lamentation qu’est sa performance dans Identikit. Le plus grand plaisir de mon été (à part le taping de mon album…) aura été de la voir live à Osheaga.”

Pour tout savoir sur Matt Holubowski, c’est par ICI!

Il lançait son album, Solitudes, le 23 septembre dernier. L’album est disponible pour écoute, ICI!

Pour écouter la playlist de We Are Wolves, c’est ICI.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Est-ce que CHOM joue vraiment toujours la même maudite musique ?

Les gens aiment beaucoup se moquer de CHOM et dire qu'ils jouent toujours les même trois criss de tounes. On a vérifié si c'était vrai.

Dans le même esprit