La petite histoire de la corruption québécoise en BD

Corruption P.Q.

En 2010, le magazine Maclean’s nommait le Québec « province la plus corrompue du pays ». Entre des manigances de compteurs d’eau, une Commission Charbonneau et de récurrentes arrestations de maires, c’est tentant d’y croire. Mais si la corruption fait partie de notre quotidien, fait-elle pour autant partie de notre identité ? Et est-elle ici pire qu’ailleurs ?

Dans tous les cas, pourquoi on ne s’insurge pas plus qu’il ne le faut ? Pour le Spécial Nouveau Québécois, on s’est penché sur les 15 dernières années et leur lot d’enveloppes brunes pour tenter de définir le rapport sentimental que les Québécois entretiennent avec les bums et les « tout croches »… (Et on a fait ça en bédéreportage, question que ce soit moins enrageant.)

Pour plus d’articles qui vous aideront à mieux vous connaître, procurez-vous le magazine !

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Voici les 50 Québécois.es qui créent l’extraordinaire en 2018 !

Pour tout savoir sur le Spécial extraordinaire 2018 du magazine URBANIA.

Dans le même esprit