Les 6 personnes présentes lors de ton déménagement

Hier, c’était jour de déménagement pour la moitié des habitants de l’Île de Montréal. Cette fameuse journée où tu entends 150 fois “Prends ton bord” et “Ct’à quelque part”. Si t’étais l’un de ces chanceux, voici les personnes qui t’ont peut-être aidé (ou pas!) lors de la journée nationale de la vertèbre déplacée.

1. La mère stressée

Cette dernière, bien qu’adorable, est comparable à un Jack Russel sur la coke dès qu’une situation stressante se présente. 4 ans avant ton déménagement, elle t’appelle pour te faire penser de réserver un camion, de changer ton adresse et de faire des boîtes. Elle aussi stressée que le jour où elle a accouché de toi dans le char en se rendant à l’hôpital. Toujours armée de son seau d’eau et de sa moppe, elle fait reluire tout, même les pentures de tes nouvelles armoires. Ton vieux bain a une tache brune dans le fond? Pas de problème! Elle transformera cette tache en Jacuzzi. Pendant que tu garoches mets tes épices dans une boîte en carton, ta mère et son trouble obsessionnel-compulsif repassent en arrière de toi pour tout replacer en ordre alphabétique.

2. Le père autoritaire

Tu sais que ton père t’aime quand il est encore là pour te déménager, même à ton 18e déménagement.

Cet homme de la situation n’est pas né de la dernière pluie. Il connaît l’art du déménagement aussi bien que le département de la plomberie chez Canadian Tire. Par contre, il perd son sang-froid facilement venu le temps de stationner le camion de location en parallèle dans une rue du Plateau. À ce moment-là, tu découvriras que “Saint” “Ciboire” et “Tabarnak” dits côte à côte dans une phrase, ça sonne vraiment percutant. N’essaie pas de lui donner un conseil de vissage ou de clouage, tu risques de ne plus figurer sur son testament. Fais ce qu’il te dit et essaie de rester impassible s’il trouve ta réserve de condoms tapée en dessous de ton sommier. Réponds seulement: “Come on! C’pas à moi, j’ai même pas de pénis!

3. Ton ami kinésiologue trop motivé

Même si tu loues juste une chambre dans un appart, ton ami kinésiologue trop équipé prend ton déménagement vraiment au sérieux. Il s’est acheté une ceinture de déménageur pour ne pas se blesser au bas du dos en transportant tes 3 plantes et ton cadre. Il ne niaise pas avec les blessures. Il te répète aux 5 minutes de plier tes genoux en soulevant les objets, de faire des étirements de l’aine et surtout, de prendre une respiration avant de commencer un mouvement. T’as un peu envie de le pousser en bas des marches, mais y’a trop de témoins et il tient ton plus beau cadre dans ses mains.

4. La mouette

Il parle beaucoup. Trop. En fait, c’était le seul de tes amis qui trippait durant les oraux au CÉGEP. Quand il a entendu les mots “pizza-bière gratis”, il a tout de suite accepté l’invitation. Pendant que tout le monde transpire comme Gaétan Barrette dans un sauna finlandais, le commentateur te raconte comment son dernier déménagement s’est déroulé. Il t’explique à quel point IL était organisé et à quel point IL était bon. Quand une de tes boîtes lâche, tu l’entends crier du fond de la pièce: “Ouais, ben moi j’aurais pas emballé mon essoreuse à salade comme ça.” tout en sirotant sa bière (gratis). Tu songes souvent à lui mettre tes bas sales dans yeule durant la journée.

5. Le Judas

Il s’agit de la catégorie la plus répandue. Il y a 3 mois, il t’avait promis qu’il serait le premier à te prêter main forte. Tel le disciple traître de Jésus,  il ne s’est pas pointé le 1er, prétextant une diarrhée violente. Ça se peut que cette journée-là, il t’ait choké pour aller à La Ronde avec sa date Tinder. Bref, souviens-toi en lorsqu’il cherchera une gardienne pour son furet qui sent la pisse.

6. Le voisin louche

Il était assis sur son balcon quand tu as emménagé deux ans auparavant avec sa camisole trouée et ses shorts serrés.  Il te fixait les fesses pendant que tu te démenais avec ton matelas king qui ne passait pas dans la porte d’entrée. C’est celui qui dégustait tendrement chaque seconde en attendant que tu installes tes rideaux dans ta bay window. Curieusement, il est encore là à ton déménagement, assis au même endroit, avec le même kit insalubre et tout ce qu’il espère, c’est que le contenu de ton tiroir à sous-vêtements tombe par terre pour pouvoir conserver une paire de bobettes à sniffer lors des jours de pluie. Ça se peut que tu le revoies des années plus tard à Canal D, durant l’émission Un tueur si proche.

Pour apprendre à installer une tablette sans arracher le mur, c’est par ici.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up