Personnage fictif de l’année – Votre guide pour voter

Les Zapettes d’or, votre ultime occasion de vous exprimer sur la télé québécoise, approchent à grands pas et pour vous aider à faire votre choix dans la catégorie «Personnage fictif de l’année», je vous ai préparé une liste de «pour» et de «contre» pour chaque finaliste. Parce que rien ne vaut une opinion éclairée.

Nick Berrof, interprété par Réal Bossé – 19-2

Pour : L’agent du 19 s’est vraiment dépassé cette saison. On savait déjà qu’il n’était pas complètement net, mais là, il s’est transformé en véritable Dexter, dixit Hugo Dumas.

Contre : La série tire à sa fin et il m’est toujours impossible de vous dire c’est quoi le nom des méchants. L’étau mord? Leitao l’ignore? La soupe Knorr? Les tours noires? Le hors-bord? Les Polluards? Les Rougon-Macquart? Ton chien est mort? ¯\_(ツ)_/¯

Ben Chartier, interprété par Claude Legault – 19-2

Pour : Parce que dans la dynamique «bon cop, bad cop», c’est clairement lui le bon cop.

Contre : Plus sa relation avec Amélie de Granpré – cette professionnelle des services sociaux – devenait sérieuse, plus le nombre de répliques de Magalie Lépine-Blondeau diminuait. :(

Jeanne Biron, interprétée par Ève Landry – Unité 9

Pour : Après tout ce qu’elle a subi – comme nous le rappelle Noe14 dans le courrier des détenues – Jeanne mérite sa rédemption… et le vote du public. Et aussi pour cette remarque féministe qui est rentré à 100 milles à l’heure dans 2 millions de foyers québécois: «On élève les filles à avoir peur de leur force, leur colère, leur indignation».

Contre : Elle a fait pipi sur le stock à Laplante pis ça c’est vulgaire.

Claire Hamelin, interprétée par Marie-Thérèse Fortin – Mémoires vives

Pour : Euh, parce que c’est Dre Claire Hamelin, qu’elle est parfaite et qu’elle doit apprivoiser sa fille qui a été sous-stimulée pendant des années. Si c’est pas suffisant comme raison…

Contre : Parce qu’elle serait la grand-mère du mystérieux Bobby?

Nathalie Lapointe, interprétée par Macha Grenon – Nouvelle adresse

Pour : Pour toutes les personnes qui ont dit : «Moi, une émission sur le cancer, pas capable», avant même d’avoir vu Nouvelle Adresse. Et aussi parce qu’il n’y a pas tant de personnages qui sont capables d’incarner aussi bien à la fois la force et la fragilité et ça c’est beau.

Contre : Parce que je suis vraiment tannée des chroniques au «je».

Samuel O’Hara, interprété par Guy Nadon – O’

Full disclosure, O’ est la seule série que je n’écoute pas (à un moment donné, il faut identifier ses priorités). 

Pour : Je me contenterai de dire une chose : Guy Nadon.

Contre : Parce que l’embouteillage d’eau, c’est la dépossession des ressources naturelles du Québec au profit du capitalisme?

Béatrice Clément, interprétée par Sophie Lorain, Au secours de Béatrice

Pour : À cause de tout ce qu’elle vit —> des maux de ventre psychosomatiques, une idylle avec un Pierre-Luc Brillant qui a presque retrouvé son swag de l’époque de Zap (ok, ça c’est pas vraiment une épreuve) un collègue et un père de marde.

Contre : Parce que si vous votez pour elle, vous perdrez votre vote car elle n’est PAS en nomination. Bouhouhou!

Ce texte fait partie d’une série sur le monde de la télévision qui se poursuivra jusqu’au gala des Zapettes d’or de C’est juste de la TV, le 10 avril prochain. On vous invite à aller voter pour vos candidats préférés dans les six catégories des Zapettes, la période de vote se poursuit jusqu’au 24 mars!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up