On a perdu Jean-François Lisée

Et Philippe Couillard fait la preuve de toute sa belle compassion.

Eh là là, j’espère que celui qui a dit que cette campagne était plate est en train de manger son chapeau, parce que mes amis, ça brasse.

Il ne reste qu’une semaine avant d’atteindre le point culminant de cette élection (eh oui, on vote lundi prochain), et je n’ai pas la moindre idée de qui formera le prochain gouvernement (probablement pas le Parti Vert).

Est-ce que ça sera la CAQ ou le PLQ? Un gouvernement majoritaire ou minoritaire? Est-ce que Jean-François Lisée va perdre l’esprit d’ici la semaine prochaine?

Suivez-moi, on regarde tout ça.

Si vous avez écouté les nouvelles, ou ouvert Facebook, ou parlé à quelqu’un dans les derniers jours, je ne vous apprends rien : Philippe Couillard a déclaré qu’il était possible de manger avec 75$ par semaine. Il a même mentionné connaître une mère monoparentale qui doit cumuler trois emplois pour y arriver.

Il a donc une solution: s’il est réélu, il va… bannir les pailles. J’m’en vais faire un feu de joie avec des pneus, la planète est sauvée.

Ce que je trouve formidable, c’est qu’il en parle comme si c’était une situation malheureuse hors de son contrôle. Soit le premier ministre ne sait pas qu’il peut aider les pauvres, soit c’est le pire ami de la Terre:

-Je n’arrive vraiment pas à nourrir mes enfants avec le salaire minimum actuel, et on manque d’aide du gouvernement…

-BLABLABLA J’M’EN CALISSE!

Mais il ne faudrait pas que la saga du 75$ éclipse la question de l’environnement. Le gouvernement Couillard s’était engagé à réduire les GES de 20% par rapport au niveau de 1990. En 2015, on était bien loin de l’objectif, à 8,8%.

Mais ne vous inquiétez pas, Philippe Couillard est sur le cas. Bon, pas tant que ça, parce que comme il l’a mentionné à La Presse, l’environnement, c’est important…tant que ça nuit pas à l’économie. Il a donc une solution: s’il est réélu, il va… bannir les pailles.

J’m’en vais faire un feu de joie avec des pneus, la planète est sauvée.

François Legault a solidement dérapé il y a deux semaines, mais depuis le débat, il semble s’être repris. Il faut dire que le 75$ de Philippe Couillard et les théories conspirationnistes de Jean-François Lisée ont remplacé les dérapages du chef de la CAQ sur l’immigration dans le cirque médiatique.

Depuis, il semble mettre toutes ses énergies à montrer quel genre de premier ministre il sera. Tout d’abord, il est revenu sur une tradition peu connue du grand public : habituellement, le premier ministre sortant nomme trois personnes au sein de la fonction publique.

François Legault a tout de suite mis la table : il refuserait d’accepter les nominations soumises par Couillard. On dirait qu’il ne fait pas confiance aux libéraux.

Imaginez essayer de convaincre une gang de dudes en pick-up qui veulent construire un troisième lien à Québec qu’il faudrait plus de chars électriques.

Le spectre d’un gouvernement minoritaire plane également au-dessus de la CAQ. Les journalistes ont donc demandé s’il serait prêt à faire une alliance avec Québec Solidaire, pour former un gouvernement de coalition comme ça se fait partout dans le monde.

Par exemple, on a demandé s’il accepterait de nommer Manon Massé ministre de l’Environnement.

Il a été clair : non.

Je pense même pas que Manon Massé soit déçue. Imaginez essayer de convaincre une gang de dudes en pick-up qui veulent construire un troisième lien à Québec qu’il faudrait plus de chars électriques.

Tsé, dans mon dernier texte, je vous parlais de l’étrange sortie de Jean-François Lisée en plein débat, qui avait soudainement demandé à Manon Massé qui était le VRAI chef de Québec Solidaire.

Ça me semblait sur le coup comme une curieuse excentricité de la part d’un chef désespéré. Je me disais qu’on en parlerait plus d’ici la fin du débat.

Faux.

Lisée a également passé la fin de semaine à marteler que Québec Solidaire a profité de la faible couverture médiatique. C’est rendu un avantage quand les nouvelles parlent pas de toi, ça l’air.

Finalement, Jean-François Lisée semble avoir touché une corde sensible, puisque ça a été la folie dans les médias. En effet, sur le site du DGEQ, on mentionne comme chef un certain Gaétan Châteauneuf.

La grosse histoire, c’est que QS a une structure avec des porte-parole qui rapportent les propos des membres, mais le DGEQ exige qu’on choisisse un chef, alors ils ont mis le secrétaire du parti.

Mais Jean-François Lisée et les membres de son parti ont tapé ce clou toute la fin de semaine. Lisée a également passé la fin de semaine à marteler que Québec Solidaire a profité de la faible couverture médiatique.

C’est rendu un avantage quand les nouvelles parlent pas de toi, ça l’air.

On comprend toutefois l’attitude agressive. Les derniers sondages marquent une montée de Québec Solidaire et une baisse du Parti Québécois. Certaines rumeurs parlent même de la possibilité que Québec Solidaire ne dépasse le Parti Québécois dans les intentions de vote nationales.

Je crains pour la santé de Jean-François Lisée.

Québec Solidaire a passé son week-end sur deux choses. La première a été de se défendre contre Jean-François Lisée qui les accuse de cacher le vrai chef de leur parti et la véritable structure de Québec solidaire, bref, d’être des petits cachottiers.

Heureusement, ils ont quand même eu le temps de faire une proposition : plus de semaines de congés. Payés, évidemment.

On propose donc de mettre 4 semaines de vacances obligatoires dans les normes de travail, d’ajouter deux fériés au calendrier, et de permettre aux travailleurs de refuser les heures supplémentaires.

Leur point, c’est que le burn-out coûte extrêmement cher aux entreprises (3,5 milliards selon eux). On propose donc de mettre 4 semaines de vacances obligatoires dans les normes de travail, d’ajouter deux fériés au calendrier, et de permettre aux travailleurs de refuser les heures supplémentaires.

Parlez de ça aux préposés qui se sont fait embarrer dans un CHSLD pour les obliger à faire des heures supp’.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up