Pas Uma Thurman

Uma, c’est pas pour la pulpeuse Uma Thurman. C’est le surnom de la Maison de l’image et de la photographie, qui a mis sur pied le projet «À louer».

Depuis cette année, l’organisme montréalais investit les espaces commerciaux vides pour y diffuser les oeuvres d’artistes visuels, jusqu’à ce qu’ils trouvent preneur. Ainsi, les vieux papiers bruns qui placardent les vitres des locaux vides sont remplacés par de brillants projets photo et vidéo. Résultat? Tout le monde en sort gagnant : les artistes ont un lieu de diffusion, les propriétaires ont une bonne visibilité pour leur immeuble et le quartier est revitalisé.

Ils cherchent présentement des artistes qui auraient des projets à proposer… l’appel est lancé! Cliquez ici pour en savoir plus.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up