Elie Chap

Papa, pourquoi tu n’as plus d’amoureuse ?

Ah… j’aurais préféré ne jamais avoir à répondre à cette question.

En partie parce que j’aurais aimé avoir rencontré «la bonne» avec qui tu m’aurais vu m’épanouir jusqu’à mes vieux jours et aussi parce que même moi je n’ai toujours pas la réponse à cette question.

«Papa, pourquoi tu n’as plus d’amoureuse?»

Quand tu me poses la question, ma fille, c’est comme un constat d’échec pour moi. Ce n’est pas du tout de ta faute, t’inquiètes, mais il y a certainement une partie de moi qui n’aime pas les échecs et leur impact sur ton quotidien.

Pourquoi je n’ai plus d’amoureuse? Parce que, parfois, la vie te force à emprunter un chemin qui n’est pas forcément celui que tu avais prévu ou voulu. Il y a aussi le fait que l’amour ne dure qu’un temps, celui que l’on partage avec l’autre.

«Oui, mais papa, tu dis tout le temps que tu vas m’aimer toute la vie?»

Mais toi, vois-tu, ce n’est pas pareil. Les nuances de l’amour sont encore abstraites pour toi, j’en conviens, mais tu ne seras jamais la victime d’une panne d’amour de ma part, parce que tu entres dans la catégorie de ces choses inconditionnelles qui n’ont pas l’option de ne plus exister.

Papa t’aime et il t’aime un peu plus chaque jour. C’est comme ça, rien de ce que tu feras ne changera cette réalité. Tu es arrivé dans ma vie et tu as germé quelque chose qui ne fait que fleurir un peu plus chaque jour : l’amour inconditionnel.

Malheureusement, une amoureuse, ça ne marche pas comme ça, malgré toute la bonne volonté du monde, les beaux souvenirs, les rires et les envies d’enfouir son nez dans le creux du cou de l’autre.

Pourquoi je n’ai plus d’amoureuse? Parce qu’après un certain temps les adultes ne partagent plus les mêmes aspirations, les mêmes ambitions et aussi, souvent, c’est la réalisation qu’être avec quelqu’un, être véritablement avec quelqu’un sans jouer de jeu, ce n’est pas quelque chose qui se vit sans s’investir corps et âme. Et peut-être aussi parce que papa, même s’il se l’avoue difficilement, trouve beaucoup de réconfort dans la solitude qu’il a appris à apprivoiser en vieillissant, même si cette même solitude lui offre quantité de malaises et d’inconforts.

«Mais papa, ce n’est plus ton amoureuse, mais c’est encore ton amie?»

Oui, je l’espère ma belle, c’est ce qu’on souhaite, mais papa ne sait pas vraiment comment faire ça l’amitié. Si l’amour ne dure que temps, l’amitié est encore plus abstraite pour papa, car les deux réalités se chevauchent un peu trop et finissent par se perdre par la force des choses.

Quand l’amour s’effrite, l’amie se fait plus rare.

L’amour ne dure peut-être qu’un temps, mais l’affection laisse des traces indélébiles et si ce n’est pas ça de l’amitié, sincère, honnête, bien je ne sais pas ce que c’est.

Alors oui, papa n’a plus d’amoureuse, mais nous avons encore une amie avec qui nous avons eu le bonheur de partager notre quotidien un temps – le temps d’un amour.

«Mais papa, pourquoi tu n’as pas une autre amoureuse?»

Ah … parce qu’on ne passe pas d’une amoureuse à une autre comme ça ma belle.

Certains pourraient comparer le tout à un deuil à vivre, mais j’ose croire qu’il faut un temps avant d’avoir de nouveau de le place dans son cœur pour développer de l’intimité avec une autre personne.

Si tu veux vraiment une comparaison, allons-y avec celle de l’agriculture et de la terre en jachère. Il faut évacuer les traces d’un amour qui n’est plus pour espérer un jour en voir pousser un autre. Une petite pause, prendre le temps, tout ça. Créer un environnement fertile à l’amour.

Papa n’a pas une autre amoureuse parce que même si elle n’habite plus avec nous, notre amie n’est pas disparue de nos vies. Appelons ça une présence absente, un souvenir actif, une période d’adaptation.

Pour toi, c’est difficile parce que ton amour était pur, naïf, sans projet derrière. Je te comprends de ne pas comprendre cette absence. Pour papa, c’est difficile parce que le projet amoureux était volontaire, souhaité et tellement doux au quotidien, contrairement à l’absence peu chaleureuse dans laquelle je vis quand tu n’y es pas.

En bref, nous vivons ce deuil amoureux ensemble ma fille et j’aimerais avoir une réponse simple à ta question, mais je n’ai que du temps à t’offrir, de l’écoute et toute la patience du monde pour t’expliquer que l’amour dure peut-être juste un temps, sauf celui que je te porte et cette chaleur que je ressens quand je te regarde dormir.

«Papa, pourquoi tu n’as plus d’amoureuse?»

Je t’aime ma fille, ça va bien aller. Pour le reste, on verra ensemble.

Pour lire un autre texte de Stéphane Morneau: « Papa, pourquoi tu travailles? »

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up