Obama, Noël, sodomie et cie

Bon. Obama vient de remporter les élections présidentielles. Je vais pouvoir aller me coucher en me faisant croire que le monde vient d’être sauvé d’une guerre contre l’Iran et qu’un jour les Américains auront eux aussi droit  à l’assurance-maladie universelle. La petite occidentale nord-américaine en moi va dormir sur ses deux oreilles.

Je suis rendue cynique et j’ai même pas 30 ans. La preuve ?

Voici mes constatations de la semaine qui vient de passer :

– Arrêtez d’associer le mot «  poubelle » à n’importe quoi. Ce n’est PAS beau. Est-ce qu’on pourrait juste accepter le fait que les Anglais ont un mot plus cool pour décrire les choses qu’on trouve «  TRASH » ? C’est tellement un mot parfait, que ça me donne presqu’envie d’écouter de la radio-trash en lisant des journalistes trash dans un resto trash avec un gars trash. (Cette histoire-là va finir dans un pick-up, je le sens).

– Arrêtez de penser que la sodomie est une solution à tous les maux de la terre. Oui, je fais référence ici à des commentaires haineux que GND a reçus, à des commentaires que j’ai reçus, mais surtout parce que ça m’arrive de l’entendre aussi de la bouche de personnes qui ne sont pas des trolls-pas-de-vie. Revenez-en du bon vieux «  Il aurait besoin d’une queue dans le cul ». Vous avez juste l’air d’être complètement à court d’arguments. Comment argumenter intelligemment avec quelqu’un qui nous conseille de se faire enculer parce qu’il n’aime pas notre attitude, nos agissements ou nos idées ? On devrait répondre quoi pour relancer le débat ?! «  Je vous assure monsieur que je pratique le sexe anal sur une base quotidienne, ne vous en faites pas pour moi ! Maintenant que c’est réglé, continuons notre débat sur le conflit étudiant ! » Bref, arrêtez ça. J’ai vu une vidéo d’une fille qui a beaucoup de pénis dans le derrière et elle n’avait pas l’air si heureuse, épanouie et sereine que ça. (Oui, je pousse très loin mes recherches pour ce blogue).

– Le mot intimidation vient d’appeler, il vous fait dire d’aller vous acheter un dictionnaire.

– Si je me fie à Twitter, tout le monde a pleuré pendant le Spécial Céline… sauf moi. Je me sens reject. Je vais le réécouter pendant mes spm avec un quatre litres de vin rouge sur les cuisses, ça devrait faire la job. Je devrais finir en sanglots en chantant «  Mille après mille » en me roulant par terre sur mon tapis de salon. Stay tuned, je vous ferai une vidéo.

– Savez-vous ce qui m’a fait PRESQUE pleurer ? C’est de voir un homme avouer pour la première fois qu’il a eu peur de finir dans des fondations de trottoirs. Mais la vraie question est : Y’as-tu déjà quelqu’un qui a fini dans ses fameuses fondations ?! Faites attention où vous mettez les pieds, y’a peut-être des hommes honnêtes sous vos pas ! (Too soon ?!)

– Le défilé du Père Noël le 17 novembre. Pourquoi ? Déjà que les cafés de Noël du Starbucks commencent en octobre! Calmez-vous le pompon, j’ai même pas fini de sculpter ma citrouille d’Halloween.

Bon « milieu » de semaine tout le monde. Réjouissez-vous de l’élection d’Obama. Même de celle de Pauline, tiens ! Et espérez qu’un jour, on puisse élire quelqu’un d’autre qu’Harper.

Passionnée, critique et enflammée, Kim participe à plusieurs soirées d’humour pour présenter son humour social et partager sa vision de la société, des humains, de la vie. Car derrière son air coquin et bon enfant, se cache une fille indignée, qui cherche à éveiller les esprits et vous faire rire!

Du même auteur