Un nouveau hashtag pour rire (gentiment) des hipsters

Un trend qui dure depuis plus de 24h, il était temps qu'on en parle !

Bon, je vais essayer de limiter les commentaires négatifs de personnes qui se reconnaîtraient dans ce texte, avec un dicton «Qui aime bien, châtie bien». Et si ça, ça ne vous détend pas le plexus solaire, vous pouvez aller boire une infusion à la rhubarbe-camomille de Katmandou et ça ira certainement mieux.

J’veux dire… j’écris pour URBANIA, j’habite dans le Mile End et même que la dernière fois j’ai pris une salade au Tempeh «parce que j’voulais goûter» (pis c’tait pas bon au passage). Faque la moitié de ces métiers-là, je me verrais les faire… Prenons une dose d’autodérision avec notre café 3e vague.

Les Internets se défoulent et se moquent gentiment.

Mais de quels métiers on parle au juste? On parle des #newhipsterjobs aka «nouvelles jobs de hipsters», une tendance qui part sur Twitter et qui tirerait un p’tit LOL même au plus moustachu des hipsters. Ouin, même si la trend a déjà 24h.

Avec ce hashtag, les Internets se moquent gentiment. Si l’obsession pour la barbe et pour les avocats revient souvent, certains tweets sont bien plus capillotractés. D’ailleurs en parlant de cheveux, le métier de sculpteur professionnel de Man Bun, est l’un des métiers qui revient le plus sur Twitter. S’il y en a un ou une qui nous lit, on peut lui donner le contact de Jay Du Temple.

Je vous laisse avec une petite sélection, plus quelques métiers inventés en regardant autour de moi. J’habite le Mile-end, faque j’avais juste à sortir la tête pour voir un «blasteur d’album d’Arcade Fire» ou un «concepteur de chandails ironiques».

  • Coach personnel de phrases d’approche sur Tinder.
  • Sculpteur professionnel de Man Bun.
  • Professeur de fidget spinner freestyle.
  • Correcteur de tatouages faits en caractères chinois lors d’un voyage en Asie du Sud.
  • Sommelier de Kombucha.
  • Testeur de chips au Kale.
  • Fabricant de vestes en cuir vegan.
  • Blaster le nouvel album d’Arcade Fire, mais faire à peu près trois posts par jour à ce sujet.
  • Critique de nouveaux logos de marques.
  • Tourneur de moustache.
  • Blogueur sur des trends Twitter … ah shit. C’est moi ça.
  • Critique musical de bands qui ont moins de deux mois.
  • Être payé pour «se trouver soi-même» en bag pack en Amérique du Nord.
  • Concepteur de slogans de t-shirt mi-ironique, mi-dénonciateur.
  • Testeur de filtres Instagram.
  • Conférencier de discours de démotivation

Pour lire un autre texte de Fabien Kerneis: «La Corée du Nord veut nous séduire et nous invite à surfer là-bas».

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Petit guide d’étiquette pour straights dans le Village gai

Petit guide pratique qui s'adresse à l'hétéro désirant s'aventurer dans le village gai sans nécessairement être conscient de certaines règles de base.

Dans le même esprit