Ne touche pas mon bébé

À quel moment un sweet grand-papa qui t’offre des Werther’s original se transforme en vieux crisse? Quand j’étais petit, les personnes âgées étaient celles qui me laissaient un 10 $ dans ma carte de fête, qui dégageaient une odeur de lavande pis qui se shakaient le dentier pour me faire rire.

Aujourd’hui, ce sont ceux qui ne me remercient pas quand je leur tiens la porte, ceux qui me dévisagent avec mes tattoos, ceux qui touchent le visage de mon enfant SANS MON CONSENTEMENT!

Les inconnus qui tripotent les bébés des autres, c’est NON!

Un jour, j’étais dans un restaurant à déjeuner qui a un concept de jeu de mot poche dans le nom. Une personne âgée aux cheveux mauves transparents s’est penchée au dessus du berceau de mon bébé de huit mois, elle a commencé à le détacher et m’a regardé en disant :

« Ça dérange pas, si je le prends un peu? »

S’cuse vieille personne, tu as quand même entamé le mouvement de le détacher avant d’avoir ma réponse. Et là, tu mises sur ton regard semi cute de personne sur le bord de crever pour me manipuler?

Je ne savais pas comment réagir. Je me suis dit :

  1. Je ne suis pas Usain Bolt, mais je pense que je cours plus vite que l’octogénaire si elle essaie de me le kidnapper. 
  2. Elle a l’air ben blood la vieille. Pourquoi pas?
  3. Peut-être qu’elle est nostalgique ou encore pire qu’elle n’a jamais pu avoir d’enfants.
  4. Ça me donne un break pis je peux me clancher mon omelette campagnarde. 

Bref, je me suis senti obligé de dire oui.

Elle a commencé à le flatter affectueusement et à lui parler en langage mongol adulte/enfant. Comme 90% des gens qui parlent aux bébés comme s’ils étaient des chiens attardés.

Le malaise s’est intensifié quand elle s’est mise à le tapoter sur le nez avec son index.

J’aime beaucoup le concept de la liberté en général. Ça inclut le fait que j’ai le plein contrôle sur mes index et que je fais ce que je veux quand je veux avec mes doigts. Si j’ai à les mettre dans la face de quelqu’un, je vais m’assurer que la personne soit consentante et que nous en tirions tous deux du plaisir. Nous serons tous gagnants.

Qu’est-ce que cette dame à la permanente discutable avait fait avec ses doigts avant de les mettre dans le doux visage de mon marmot?

Tripoter son étampe à bingo? Gratter un gratteux? Serrer la main d’un bénévole qui classe des livres? Donner un cookie à son p’tit crisse de caniche blanc laitte qui se liche le cul au deux secondes?

Ensuite, elle passait sa main complète d’inconnue sur le visage de cette petite personne visiblement pas consentante.  Elle faisait des “Coucou?!” en cachant ses yeux.

Pis là, elle a fait le move qui m’a rendu vraiment inconfortable. Elle lui a donné un bisou… sur la bouche

MOTHER OF JESUS THIS OLD LADY JUST KISSED MY BABY ON THE MOUTH!

Elle m’a dit : “Il est tellement beau que je le croquerais!”

J’ai sérieusement commencé à douter qu’elle allait physiquement le manger!

Prochaine étape, elle déboutonnait sa blouse à épaulettes pis elle s’exhibait une mamelle pour le nourrir! Pas que je sois contre l’allaitement en public, mais quand il s’agit de MON FLO pis que la patche qui succionne n’est pas celle de SA mère… Pas à l’aise avec le concept!

Mon fils s’est mis à pleurer et elle me dit : “Je pense qu’il a mal au ventre”.

Permet-moi de douter ma nouvelle best friend, je crois qu’il pleure parce qu’il veut voir ses parents car une inconnue lui étend ses pattes de vieille impolie dans la face.

En prenant mon fils, elle remarque mes tattoos et soudainement se met à me dévisager comme si j’étais un genre de Charles Manson qui brûle des garderies. Je peux très bien comprendre que pour elle, qui vient d’une autre époque, c’est vraiment épeurant et que c’est associable aux hors la loi!

Mais là, tu as un dodu sympathique devant son omelette qui te prête son bébé dans un restaurant à déjeuner qui porte un jeu de mot dans son nom d’entreprise, tu vois bien que je ne suis pas très menaçant.

Elle me regarde avec dégoût, comme une vulgaire merde, me pointe mon bras tatoué et dit : « Ça va être beau ça sur le marché du travail… »

J’ai répondu que j’avais un excellent travail et que tout était correct.

Mes parents m’ont bien élevé et je reste poli avec les gens âgés, même s’il se transforment en être ultra désagréables des fois.

Pour les autres, nous allons mettre de quoi au clair.

Si tu es le genre de personne qui touche la bedaine de ma blonde enceinte ou qui touche ma barbe parce que tu la trouves drôle ou encore si tu es le genre de personne qui CRISSE ses doigts sales dans le visage de mon enfant pour lui faire des pincettes sur les joues et qu’on ne se connaît pas… M’a tuer ton chat!

Tu n’as pas de chat?

Je vais t’en offrir un et attendre que tu t’y sois attaché…

Pis je vais aller le tuer…

Chez vous…

À Noël…

Devant tes enfants.

Peu importe tu es qui, on ne touche pas les autres personnes

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Être introverti c’est pas un défaut, ok ?

C'est la semaine nationale des introvertis et on voulait leur rendre hommage.

Dans le même esprit