Montréal et le cinéma en plein air  : une histoire d’amour

C’est pas parce que l’été se termine qu’il faut ranger les projecteurs !

URBANIA et Communauto s’unissent pour dévoiler les meilleurs endroits à Montréal où voir des films en plein air.

Un parc en plein milieu de la ville. Une chaise de camping. Une petite doudou chaude. Des bonbons. Du popcorn. Ça y est : vous êtes équipés pour une soirée cinéma en plein air. Seul ou entre amis, il ne vous qu’à espérer qu’il ne pleuve pas.

Cet été, le nombre de parcs qui se sont transformés en cinéma en plein air a explosé, et le ciné-parc revient à la mode. La saison tire à sa fin, mais ça vous donne tout l’hiver pour vous tricoter une doudou ou trouver le meilleur deal au rayon des chaises pliantes.

À NOUS LES PARCS

S’il y a un parc près de chez vous, il y a une chance sur deux qu’il se transforme en cinéma en plein air le soir. Le fréquenter est une façon plus que parfaite de s’approprier son quartier. Peut-être que sans le savoir, vous partagez une passion viscérale pour le zéro déchet avec votre voisin d’en face, et qu’après avoir assisté tous les deux à une projection sur le sujet, vous pourrez enfin étendre votre conversation au-delà du « Y fait beau, hein? » la prochaine fois que vous sortirez vos matières compostables en même temps.

De nombreux parcs de la ville offrent une programmation grand public, mais il existe aussi le festival Cinéma sous les étoiles, organisé par Funambules Média, qui présente du cinéma documentaire social et politique en plein air, entièrement gratuit et ouvert à tous. L’événement se déroule dans de nombreux parcs montréalais chaque année. Vous pouvez assister dans votre arrondissement à une moyenne de 70 projections, qui pousseront au max votre réflexion sur les sujets d’actualité.

Cet été, chaque mardi, La SAT, en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles, proposait à la place de la Paix une série de 11 films sur le thème du vivre-ensemble, dont des films d’animation et des ciné-concerts.

Le mercredi, pleins feux sur la Petite Italie. Le parc Dante offre une programmation contemporaine de films italiens primés. Neuf films étaient à l’affiche cet été.

Le mercredi, pleins feux sur la Petite Italie. Le parc Dante offre une programmation contemporaine de films italiens primés. Neuf films étaient à l’affiche cet été. Le piace il cinema italiano? Si vous avez une petite passion pour la langue de Goldoni et de Primo Levi, laissez-vous imprégner de la culture italienne et des odeurs de pizza napolitaine et de cannoli frais.

Le jeudi, c’est au parc des Compagnons que ça se passe, où cinéma rime avec grillades, puisque deux BBQ sont à disposition du public : il ne reste qu’à y apporter ses légumes, sa protéine et ses lunettes de longue vue. Vous y avez peut-être vu Bohemian Rhapsody ou Le grand bain, un burger à la main.

Le vendredi, rendez-vous au Dairy Queen d’Hochelaga pour le Cin’Hoch de l’été. Le popcorn est offert par la maison, et vous pouvez rattraper tous les films que vous avez manqués au cinéma, comme La Bolduc ou 1991, en dégustant une bonne crème molle twist pas dip.

Le samedi, de juin à août, on se retrouve au parc du Pélican, rue Masson, en plein cœur de Rosemont. Des projections sont suivies de discussions avec des cinéastes ou autres invités. Le mois d’août offre une sélection de films pour la famille, pour le bonheur des tout-grands et des tout-petits. Pis si c’est votre tasse de thé, traversez la rue jusqu’au Tzina ou au Poivre et Sel en fin de soirée pour finir ça en karaoké!

ÇA FLOTTE

Pour du cinéma en plein air next level, découvrez le cinéma flottant du parc Jean-Drapeau. Après une journée ensoleillée, quoi de mieux que de se parker sur l’eau avec sa trip devant un écran géant pour regarder Les dents de la mer ou Le Parc jurassique? Vous pourrez barboter tranquillement sans le moindre risque qu’un requin vous chatouille les orteils. Des bouées sont offertes sur place, les gens sont invités à se costumer selon le thème du film, et l’événement se déroule à trois reprises au cours de l’été. C’est gratuit, inclus dans le prix d’entrée.

CINÉ-SPA, C’PAS PLATE

À la tombée de la nuit, le spa Bota Bota propose une série de documentaires et de courts-métrages diffusés dans ses jardins sur un écran gonflable. Des bean bags et des chaises longues sont à la disposition du public, qui peut aussi choisir de regarder le film à moitié immergé. Un service de bar est offert. Il suffit de payer l’entrée du circuit d’eau et on peut assister à la projection. Relaxer le corps et la tête en même temps, c’pas pire, comme idée.

LE RETOUR DU CINÉ-PARC

Y’a des classiques qui ne changent pas. Pour une bonne vieille expérience à saveur nostalgique, les ciné-parcs de Boucherville et de Saint-Eustache sont les destinations les plus accessibles en voiture à partir de Montréal pour assister aux légendaires projections doubles. Équipez-vous de bonbons, cachez votre ami dans le coffre du char et chantez les tounes du Roi lion à tue-tête en vivant votre vie sans aucun souci. Hakuna matata.

CINÉ TOUTE L’ANNÉE

Fans d’histoire? Voici Cité Mémoire, créée par Michel Lemieux et Victor Pilon en collaboration avec Michel Marc Bouchard. Succombez et faites-vous raconter l’histoire de Montréal par de nombreux personnages, en paroles, en images ou en musique. Une vingtaine de tableaux sont dispersés dans le Vieux-Montréal, au Vieux-Port et à l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth. Été comme hiver, Maurice Richard vous attend sur Saint-Laurent.

*****

Vous souhaitez profiter d’une dernière soirée de cinéma en plein air avant l’automne? Ne manquez pas le 25e anniversaire de Communauto, où le film Québec Montréal sera projeté en plein Quartier des spectacles!

Ça se passe le 23 septembre prochain, cliquez ici pour en savoir davantage.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up