Montréal (bonheur) Québec

Il y a comme un vent froid qui souffle sur la province. Pas le vent automnal de Jocelyne Blouin, le vent frette et sec de la discorde. Ça l’a commencé plus tôt cet été avec «la guerre des festivals» où les deux maires se sont défendus avec des adjectifs d’adultes comme «irresponsable» et «méprisant». Cette semaine sur le cover du Journal de Montréal on peut lire : Québec snobe Montréal, un gros complexe de supériorité, un délicieux article du journaliste «cadre» Mathieu Turbide. Le sondage Léger Marketing fait pleuvoir des statistiques qui font monter le niveau de l’amer. 
Where is the love? demanderait Fergie. Ce petit beef de terre-plein entre Montréal-Québec a toujours existé et est probablement nécessaire à la survie de certaines industries (le Journal de Montréal, on vous salue). Mais l’impact négatif de cette animosité se fait ressentir sur nous, que nous le voulions ou pas. Collectivement, nous pouvons renverser l’emprise de cette négativité ambiante. En effet, de nouvelles études de chercheurs de l’Université de Californie arrivent à des conclusions stupéfiantes : les relations qu’entretient un individu ont une grande influence sur son bonheur personnel. Par exemple, si l’un de mes amis est heureux, j’ai 15% de chances de plus d’être heureux à mon tour et si l’ami de cet ami partage ce même bonheur, c’est 10%. Donc, le bonheur est viral et fait son chemin à travers nos réseaux sociaux. Et si ça marchait? Je vous propose un grand élan d’amour : répandons le bonheur entre Montréal et Québec. Sortez vos plus belles éloges pour l’autre, mettez votre cœur sur la 20. Gens de Québec, oubliez le but d’Alain Côté et complétez une des phrases suivantes… J’aime tellement un Montréalais parce que… J’ai un amour éternel pour un Montréalais quand… Je veux faire un enfant à un Montréalais parce que… Gens de Montréal, oublions qu’on a pas d’Ashton et complétez… J’aime tellement les gens de Québec parce que… J’ai un amour éternel pour les gens de Québec quand… Je veux faire un enfant à un habitant de Québec parce que… Concours : le plus beau mot sera laminé et envoyé à Gérald Tremblay et Régis Labeaume.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up