Micromag Mobile : Peine d’amour

Ce mois-ci, URBANIA rend hommage aux cœurs brisés.

Les peines d’amour ont peut-être rendu Bon Jovi et Jacques Brel riches, mais pour le commun des mortels, ça suck. On finit par s’en remettre, même si le chemin de la guérison est souvent parsemé de textos qu’on n’aurait pas dû envoyer et d’extravagances qui auraient pu rester dans notre imagination.

Cliquez sur la photo pour lire le micromag:

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Woody Belfort : Beau, fort et plus, si affinités

Atteint d’une maladie qui le prive de l’usage de ses jambes, Woody Belfort n’a pas le sentiment d’être handicapé. Nous non plus d’ailleurs.

Dans le même esprit