Les meilleurs Québécois de l’histoire du baseball majeur

C’était, la fin de semaine dernière, le repêchage du baseball majeur. Une belle occasion de passer trois jours éffouaré devant la TV, avec du pop-corn, à se taper pas moins de 40 rondes et voir environ 1200 joueurs être sélectionnés.

Comme je n’avais pas prévu à mon agenda de mourir d’ennui ces derniers jours, je n’ai pas regardé une seule minute de ce non-événement. J’ai donc appris un peu par surprise, à postériori, la sélection de deux joueurs québécois : Charles Leblanc, choisi 129e par les Rangers du Texas, et Abraham Toro, sélectionné 157e par les Astros de Houston.

(NDLR – Louis-Philippe Pelletier chez les Astros et William Sierra chez les Mets ont aussi été sélectionnés lors des rondes tardives du repêchage, 20e et 28e ronde respectivement)

Bref, tout ça pour dire que ça m’a donné envie de préparer un palmarès des meilleurs joueurs québécois à avoir évolué dans le baseball majeur.

5- Eugène Vadeboncœur, 1884

Onésime Eugène Vadeboncœur n’a disputé que 4 parties, à titre de receveur, pour les Quakers de Philadelphie, en 1884, cumulant une moyenne au bâton de ,214. Pourquoi figure-t-il dans cette liste? Parce qu’il fut le premier Québécois à jouer dans le baseball majeur, ce qui n’est quand même pas rien!

wikipedia.com

4- Ron Piché, 1960-1966

Natif de Verdun, celui que l’on a surnommé Monsieur Baseball a connu une assez belle carrière dans les majeures, portant les couleurs de trois équipes : les Braves de Milwaukee, les Angels de la Californie et les Cardinals de Saint-Louis.

Il a participé à 134 matchs, 11 comme lanceur partant et 123 en relève, obtenant 143 retraits sur des prises. Il a aussi été membre du personnel d’entraineurs des Expos, se joignant à l’équipe dès leurs débuts en 1969.

3- Claude Raymond, 1959-1971

Quelle grande carrière que celle de Claude Raymond! Premier lanceur québécois à être invité au Match des étoiles en 1966, il a porté les couleurs de cinq équipes, dont les Expos entre 1969 et 1971. Lanceur de relève, il a obtenu 83 sauvetages et 497 retraits sur des prises, apparaissant dans 449 matchs.

Il est, par la suite, devenu analyste des matchs des Expos à la radio, et à la télé, principalement aux côtés de Raymond Lebrun.

2*- Éric Gagné 1999-2008

Je mets un astérisque à côté de sa deuxième position parce que, malheureusement, il a été pointé dans le rapport Mitchell sur le dopage dans le baseball majeur. Sinon, il occuperait la première place, parce qu’il a connu toute une carrière !

Lanceur partant transformé en releveur, il a été choisi sur l’équipe d’étoiles trois fois, il a gagné la Série mondiale en 2007, et le trophée Cy Young en 2003.

rds.ca

1- Russell Martin, 2006 à aujourd’hui

Je le sais, il est né en Ontario, mais il a quand même passé son enfance et son adolescence au Québec où il a développé sa passion pour la balle. Jouant à la position de receveur, il a porté, jusqu’à maintenant, les couleurs des Dodgers, des Yankees, des Pirates et des Jays.

Il a participé au Match des étoiles en 2007, a reçu le gant doré en 2007 et le bâton d’argent en 2007.

Il ne lui manque qu’une Série mondiale.

mlb.com

Pour lire d’autres articles de sport, rendez-vous sur Balle Courbe, notre petite soeur sportive!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up