Le meilleur texte URBANIA de tous les temps

*Le concours ayant commencé avant le cassage d’Internet du texte « Salut les gens » de Safia Nolin, celui-ci est donc hors-compétition.

Il y a une couple de semaines, on s’obstinait au bureau à savoir quel était le meilleur texte de l’histoire d’URBANIA depuis nos touts débuts en 2003.

Tomber dans le rack à pastilles de Jonathan RobergeQui gagne perd… de Maryse DeraicheC’correct de Véronique GrenierNatural Born Féministe de KoriassJe suis devenue la grosse voisine de Mélanie CoutureDepuis que mon voisin m’a éjaculé dessus dans le métro de Rose-Aimée Automne T. MorinSorry, I don’t speak French! d’Émilie Dubreuil?

Après avoir débattu pendant un certain temps, on n’a jamais été en mesure d’en trouver un qui faisait l’unanimité; on a donc eu l’idée de vous demander, chers membres de la communauté URBANIA, quel était votre texte préféré sur notre blogue.

Pour l’occasion, on a créé le tournoi « Le meilleur texte URBANIA de tous les temps » qui opposera des textes canon qui ont marqué l’histoire de notre blogue.

Après des semaines de tournoi, c’est le premier texte URBANIA de Rose-Aimée Automne T. Morin qui remporte ce tournoi : « Depuis que mon voisin m’a éjaculé dessus dans le métro ».

Pour lire un autre texte de Rose-Aimée Automne T. Morin : « L’estie de « game » amoureuse ».

————

document.getElementById('ShopifyEmbedScript') || document.write('');

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up