MarieChantal Chassé se fait chasser

Les autres jeux de mots dans ce texte sont moins pires, promis.

Bon retour des fêtes, les copains. Je sais que c’est pas facile revenir des fêtes; c’est difficile se rendre au bureau quand les livres de tourtière qu’on a ingurgitées nous retiennent. 

Mais je dois vous avouer que j’étais content de revenir à la routine. C’est le fun, les partys de famille, les cadeaux pis toute, mais on dirait que c’est pas la vraie vie. Mettons, c’est le fun aller à la Ronde une fois de temps en temps, mais je signerais pas un bail pour habiter à l’année longue dans le faux saloon. 

Je sais pas si vous me suivez? 

Bref, la vraie vie recommence, et avec ça, l’actualité reprend ses droits. 

Bonne année 2019 tout le monde. 

 

François Legault remanie son ministère (ben, juste sa ministre, pour être honnête)

Vous vous souvenez sûrement de MarieChantal Chassé, la ministre de l’environnement qui souriait beaucoup, qui avait de beaux foulards, et qui semblait ben mêlée quand elle se faisait poser des questions

Elle a eu un parcours ben ben difficile depuis que la CAQ a été élue. Elle a juste eu le temps de faire de beaux sourires, de faire rire d’elle dans les spéciaux de fin d’année, et là, on a appris que François Legault a décidé de lui retirer son poste de ministre. 

Honnêtement, c’est un peu chien, mais c’est dur de ne pas comprendre le premier ministre. Elle était tellement rendue une caricature, et un symbole d’incompétence, qu’elle serait arrivée avec une machine à transformer les gaz à effet de serre en gâteaux Vachon qu’on aurait dit «pffft, check moi l’épaisse».

Elle sera remplacée par Benoît Charette, dont les positions sur l’environnement, pour ce qu’on en sait pour le moment, cadrent bien avec celles de son parti: il n’est ni pour, ni contre, bien au contraire. 

Par exemple, il est partisan d’un troisième lien entre Québec et Lévis, maiiiis il dit qu’on pourrait en profiter pour mettre une voie réservée à un tramway. Il est pour le développement du transport en commun, maiiiiiis il pense qu’il faut développer davantage les autoroutes. 

Mais au moins, il est capable de répondre à des questions sans avoir l’air d’avoir vidé une bouteille de Xanax, fait que c’est déjà ça. 

Trump fait de la distraction avec son mur

Je vous en ai parlé à la fin de l’année, mais Trump s’est soudainement remis à parler de son maudit mur. 

Avant Noël, il a fermé complètement le gouvernement américain, si bien que des dizaines de milliers de fonctionnaires se sont retrouvé sans salaire pour la période des fêtes. Quel chic type (d’ailleurs, la déclaration de la porte-parole démocrate, Nancy Pelosi, qui a dit que « Trump pense que les fonctionnaires peuvent demander de l’argent à Papa» m’a fait sourire). 

Mais là, on est revenus des fêtes, ça fait bientôt trois semaines que le gouvernement est fermé, et rien ne bouge. Les démocrates ne veulent pas lui donner les milliards qu’il exige pour bâtir son mur, et lui ne veut pas réouvrir le gouvernement tant que les démocrates ne plient pas. Et tant pis pour les familles prises entre les deux. 

Ce qui est vraiment intéressant, toutefois, c’est de voir que ce regain d’intérêt de Trump pour le mur est vraiment très récent.

Ce qui est vraiment intéressant, toutefois, c’est de voir que ce regain d’intérêt de Trump pour le mur est vraiment très récent. Un usager de Reddit (merci Reddit!) soulignait que de janvier 2017 à novembre 2018, il n’a tweeté sur le fameux mur que 68 fois. Puis, depuis décembre, il est rendu à 63 mentions. 

Et qu’est-ce qui s’est passé depuis décembre? Le procureur Mueller a déposé des documents de plus en plus incriminants envers Trump et la Russie, l’ancien avocat de Trump a accepté de témoigner devant le congrès et les avocats de Paul Manafort, l’ancien directeur de campagne de Trump, on accidentellement dévoilé des documents qui prouvent que Manafort a discuté avec les russes, qu’il leur a partagé des documents, et peut-être même qu’il s’entendaient pour récompenser la Russie en cas de victoire en les laissant annexer la Crimée. 

T’auras pas de mur assez haut pour cacher ça, Donald. 

 

Le nouveau guide alimentaire intolérant au lactose

Vous le savez peut-être, mais Santé Canada planche en ce moment sur un nouveau guide alimentaire canadien qui remplacerait celui qu’on vous a appris quand vous étiez à l’école primaire (en fait, pas tant que ça, la dernière révision date de 2007). 

Mais cette nouvelle révision pourrait changer pas mal d’affaires, parce que le nouveau guide, selon des documents fournis par une firme de consultants qui en fait l’évaluation, éliminerait complètement la catégorie produits laitiers. 

Ouais, y’a un des 4 groupes alimentaires qui prend la porte. 

Le lait serait plutôt ajouté au groupe des aliments protéinés, mais encore là, on recommanderait surtout de manger des pois chiches. 

Mais là vous vous dites, quessé ça change qu’on dise dans le guide alimentaire de consommer des produits laitiers ou pas? Je vais continuer à mettre du fromage sur mes nachos anéwé.

L’affaire, c’est que les établissements publics se fient sur le Guide alimentaire canadien pour déterminer leurs menus. Si à la cafétéria de votre école il y avait toujours des petits fromages et des berlingots de lait, c’est parce que le guide le demandait. Et si on vous donnait justement ces berlingots le matin, c’est pour la même raison. 

Là, si ça change, les écoles risquent de se mettre à donner des cannes de pois chiches aux enfants.

Pis ça, ça fait ben peur aux producteurs de lait qui ont déjà subi un dur coup quand le gouvernement fédéral a permis le lait américain sur le marché en 2018.

Ils vont être obligés de manger leurs émotions en engloutissant leurs pots de crème glacée, je pense. 

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Que peut-on porter à l’Assemblée nationale ?

Le règlement est flou.

Dans le même esprit