Lettre à ma mère fédéraliste

Ma mère, c’est l’électrice moyenne. Elle se fait son opinion en écoutant les nouvelles le soir et en ce moment, elle est indécise, même si elle aussi, elle veut «que ça change». Le seul ennui: elle est fédéraliste.

Salut mom,

La semaine dernière, tu m’as dit que tu ne savais pas encore pour qui tu voterais. Après que je t’aie fait plusieurs suggestions, tu m’as dit «oui mais je suis fédéraliste!». Ok. C’est vrai. Je ne peux pas te reprocher de virer ton capot de bord, t’as toujours pris pour tes Rocheuses. Ça fait que pour les élections qui s’en viennent, j’imagine que t’es fourrée embêtée. Parce que je sais que les valeurs véhiculées par les Libéraux en ce moment, la corruption, le mensonge, l’hypocrisie, le paternalisme, et d’autres, comme la mauvaise foi, t’écœurent encore plus que ta peur que le plus beau pays du monde se sépare.

Ce qui m’inquiète le plus là-dedans, c’est que t’as toujours été à toi toute seule ma circonscription baromètre, mon espèce de québécoise moyenne qui gagne toujours ses élections et qui peut prédire, mieux que n’importe quel sondage, l’issue du scrutin. Je sais pas si ça peut fonctionner, mais je me dis que si je te convaincs de ne pas voter libéral, ça va peut-être, par une sorte d’osmose inversée, se répercuter sur l’ensemble de l’électorat. On peut rêver, ça avait marché pour la vague orange…

Tu étais émue par le mouvement étudiant ce printemps. C’est un bon départ. Je pourrais te dire : «ben voilà, pourquoi tu votes pas pour le Parti Québécois? Ils ont Léo Bureau-Blouin!» Mais selon toi, le PQ, c’est la pire menace à ta confédération. Je te répondrais «ouin, mais penses-tu vraiment que Pauline Marois va réaliser la souveraineté?» Là, avoue que j’ai un point. La seule chose qui m’embête là-dedans, c’est ce fameux Léo. Tu trouves pas qu’il a vite adopté la langue des politiciens depuis qu’il s’est enrôlé? Le discours toujours aussi fluide, toujours aussi maîtrisé, mais avec une ligne de parti? Ouin. Moi aussi. J’ai remarqué la différence du jour au lendemain. Ok. On garde le PQ en réserve. Voyons les autres partis.

Je sais que tu trouves qu’Amir Khadir est fou (même s’il me fait beaucoup penser à toi) et que Françoise David t’énarve depuis le jour où elle était à la tête de la Fédération des femmes du Québec. De toute façon, dans ta circonscription, si tu votes pour eux, tu perds automatiquement ton vote. Ok, on oublie ça. Pareil pour l’autre là, Jean-Martin Aussant. Parce que lui c’est pire, non seulement tu perdrais ton vote, mais tu enverrais en plus le signal que tu veux te séparer du rest of Canada, et ce n’est pas ça l’objectif, parce qu’on respecte ton critère fédéraliste.
Je sais que François Legault parle à ta fibre entrepreneuriale, même si son historique souverainiste te rend mal à l’aise. On n’est pas pareilles là-dessus, je suis un peu plus à gauche que toi, mais je vais respecter ça aussi. Les gens ont autant le droit d’être à droite que de tripper sur le O Canada. Mais même s’il a l’air inoffensif de même, le Legault, il me semble que voter pour lui, c’est échanger quatre 30¢ pour une piasse. Ça réglera pas la question de la vente de nos ressources naturelles à rabais, ça ne règlera pas la question des droits de scolarité, et, sans vouloir présumer de son potentiel de malhonnêteté, avec tous les amis qu’il a dans le domaine des affaires, je doute que ça règle nos problèmes de corruption, mais ça, c’est juste mon feeling d’électrice de 29 ans. Pour l’instant, sa stratégie, c’est de se tenir entre ce que Marois et Charest disent, de maîtriser l’art du flou. De se situer à la frontière entre l’écœurement des Québécois envers Charest, et leur indifférence envers Marois. C’est pas une vision politique ça.

Ok, il reste Jean Charest. En fait, c’est ta seule vraie option fédéraliste. Je n’ai pas besoin tant que ça de te convaincre de l’incompétence dont il fait la preuve depuis presque dix ans. C’est aussi un avis que tu partages. Tu n’as pas apprécié l’attitude paternaliste dont il a fait preuve durant la crise étudiante. Tu es dégoûtée par les scandales de corruption qui ont entaché ses différents ministres. Tu es inquiète de savoir que nos ressources naturelles seront vendues à rabais, et même si tu n’es pas vraiment au courant du dossier, on va dire que le gaz de schiste, t’en veux pas dans ta cour, ni dans celles de tes concitoyens. En plus, je sais que t’es comme moi et que ça t’écœure de les voir retarder le lancement officiel des élections pour pouvoir faire leurs petites annonces. Tu vas quand même voter pour eux juste parce que c’est ta seule option fédéraliste?

Come on m’man!

Pour de vrai là, vois-tu une menace de référendum planer sérieusement? C’est pas une élection sur l’enjeu national. On va dire que cette année, un vote pour un autre parti que le parti Libéral, c’est pas un vote pour la souveraineté, c’est un vote contre la situation actuelle. Dans mon quartier, y a même une couple d’anglos qui vont voter pour Amir Khadir. Même si Québec Solidaire est officiellement un parti souverainiste.

En tout cas. Penses-y. Pis au pire, maman, annule ton vote. Ça enverra le message que tu ne te sens pas représentée par les options actuelles. Qu’il n’y a pas d’option un peu plus au centre pour les adeptes de l’unifolié comme toi. Ça sera toujours mieux que de voter pour les Libéraux.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Chers jeunes, crissez donc le feu

Hommage à celles et ceux qui croient encore.

Dans le même esprit