Les tout-inclus en chiffres

63 $

Prix type d’une nuitée dans une chambre du complexe hôtelier Las Palomas, situé à Nuevo Vallarta, au Mexique, un des endroits les plus abordables du genre. À l’autre bout du spectre, une seule nuit au Constance Moofushi, dans les Maldives, une des stations balnéaires les plus luxueuses du globe — lire ici : chères en p’tit péché — oscille entre 1 000 et 3 000 $.

[Insérez ton de mononcle ici]

À CE PRIX-LÀ, ON ESPÈRE JUSTE QUE NON SEULEMENT LES SERVIETTES SONT PLIÉES EN FORME DE CYGNE SUR LE LIT, MAIS QUE LA CHAMBRE VIENT AVEC LA COLONIE DE CYGNES AU GRAND COMPLET, HEIN !

[Fin du ton de mononcle]

1980

Année qui a vu naître la chanson Haut les mains (« ♫ Donne-moi ton cœur, donne-moi-donne-moi ton cœur, donne donne… ♫ » — désolés d’avance de vous la mettre dans la tête, lolilol), du groupe disco français Ottawan. Au cours de la même décennie, elle est devenue l’hymne officiel de la chaîne Club Med, avec Hands Up (Give Me Your Heart), sa version en anglais. Une ritournelle franchement hop-la-vie, qui évoque moult images d’activités sportives (surf, volley-ball de plage, ski nautique, etc.) récompensées par des médailles spécialement frappées pour cette société française. (Seul « exploit » pour lequel URBANIA remporterait assurément les plus hautes distinctions : l’endormissement express sur une chaise longue après un marathon mojitos pré-midi.)

1 OU 2 $/NUIT

Montant qu’il est recommandé de remettre aux employés responsables de l’entretien des chambres dans les complexes touristiques du Sud, contrairement à la croyance répandue voulant qu’on ne laisse rien parce que « le nom le dit : c’est “tout inclus” ! » En considérant, par exemple, que le salaire mensuel moyen est de 456 $ en République dominicaine, voilà une gratification hautement appréciée chez ces dévoués travailleurs qui font votre lit tous les matins. Seule exception à la règle : les stations de vacances haut de gamme (Club Med, par exemple), où le coût du séjour est élevé et où les salaires sont à l’avenant. Quant aux « cadeaux » — bas-culottes, maquillage, etc. — qu’on laisse parfois à la femme de ménage à Cuba, ils sont appréciés, mais surtout appropriés quand on retourne au même hôtel d’une année à l’autre et qu’on noue des liens d’amitié avec le personnel.

DE 28 000 À 30 000

C’est le nombre de plats préparés chaque jour dans les cuisines du Oasis of the Seas, l’un des plus gros navires de croisières axées « Sud » du monde (225 282 tonnes supportant 5 400 passagers) — ce qui correspond à près de 200 000 repas par semaine. D’autres statistiques de calibre « BEN VOYONS DON’ ! » : 222 cuisiniers à bord ; 110 231 livres de glaçons produites tous les jours ; 4 000 miches de pain confectionnées à l’heure ; 10 200 bouteilles de bière enfilées derrière la cravate des vacanciers chaque semaine ; 18 000 pointes de pizza dévorées hebdomadairement… Et dire que la simple idée de préparer un plat de pâtes au pesto le soir venu, après le boulot, nous épuise mentalement et physiquement !

36

Nombre de crevettes qu’il est possible d’engloutir au resto du Caribe Club Princess Beach Resort & Spa de Punta Cana, en République dominicaine, avant que la police du buffet ne parte à vos trousses. Sans blague, depuis quelques années, de nombreux tout-inclus observent un désintérêt pour la formule « all you can eat » et privilégient les restaurants à la carte. Résultat ? « Cela va de la fine cuisine italienne en passant par la paella idyllique, le steak monstrueux, le sushi provocateur et la fondue au fromage tellement fondu. Au lieu de faire la file devant le buffet, on la fait pour réserver tôt le matin », note Lio Kiefer, journaliste spécialisé en voyages. Conseil d’amigo : n’oubliez surtout pas d’apporter vos Tums dans votre sac de plage !

1954

Voilà l’année durant laquelle aurait été inventé le piña colada — drink officiel de tout périple dans le Sud qui se respecte (burp !) — par un dénommé Ramón « Monchito » Marrero Pérez, barman de Porto Rico qui a mis trois mois pour perfectionner sa recette. Constitué de rhum blanc, de jus d’ananas et de crème de noix de coco, ce délicieux cocktail a d’ailleurs été nommé « boisson nationale » de ce territoire en 1978, et il a même droit à sa journée officielle, célébrée chaque année le 10 juillet. Fun fact : un seul verre de piña colada procure autant de calories qu’un cheeseburger, soit 450. Santé !

60 000

Nombre de Canadiens qui, en 2016, ont profité de ce qu’on pourrait appeler un voyage VRAIMENT tout inclus : se faire soigner à l’étranger. Un nombre qui augmente d’année en année… Les destinations les plus prisées pour une greffe, une chirurgie esthétique, un traitement de canal, etc. : celles du Sud, dont Cuba, le Costa Rica et le Mexique. Mais si ce qu’on nomme « tourisme médical » peut s’avérer tentant — associées à des hôpitaux, des chaînes d’hôtels suggèrent à leur clientèle convalescente des services clés en main, comme le transport ou l’accès à des spas —, il n’est pas sans risque. En effet, rien de bien neuf sous le soleil : il existe peu ou pas de recours si les choses tournent mal, la Régie de l’assurance maladie du Québec couvrant une infime partie des services médicaux reçus à l’étranger.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Yorick et Pierrick, les plus grands ménestrels du Moyen Âge

(ou comment j’ai percé à une autre époque).

Dans le même esprit