L’échange de Max Pacioretty (pour ceux qui s’en foutent)

Parce que ça va vous affecter quand même.

Avez-vous bien dormi, cette nuit? Vous êtes-vous fait réveiller avant l’heure par un chum, une blonde ou un coloc délirant de joie parce que les Canadiens venaient d’échanger leur capitaine Max Pacioretty aux Golden Knights de Las Vegas contre Tomas Tatar, Nick Suzuki et un choix de 2e ronde en 2019?

Vous en torchez-vous profondément?

Sachez que cet ostrogoth en bobettes, c’était moi, il y a quelques heures. Bien que je respecte votre droit de vous en foutre, sachez que cette transaction affectera grandement votre vie dans les prochains mois si vous avez des fans du CH dans votre entourage. Parce que Pacioretty était la dernière grande vedette offensive du club et maintenant qu’il est parti, ça va faire dur l’hiver prochain.

Alors question de vous aider à survivre à la saison qui s’en vient, voici à quoi vous attendre…

La déprime hivernale va être longue

Il n’y aura pas de période d’optimisme, cette année. Personne ne vous annulera à la dernière minute pour aller regarder le hockey. La colère et la tristesse feront partie intégrante de votre hiver (comme d’habitude), mais cette fois vous n’aurez pas le droit de rire de vos amis, parce que les Canadiens ne sont pas supposés gagner en 2018-19. On vous suggère de devenir le pusher officiel de multivitamines de votre entourage (ou de vous ouvrir une taverne) afin de contribuer au moral des troupes.

Votre temps des fêtes va être weird

Les championnats mondiaux de hockey junior se tiendront du 26 décembre au 5 janvier prochain. Pourquoi est-ce important? Parce que Nick Suzuki, acquis dans la transaction contre Pacioretty, fera fort probablement partie de l’alignement du Canadien. Vous risquez alors de voir vos proches disparaître au sous-sol pendant les party, faire des excès de boisson et faire preuve d’un engouement exagéré. Mais soyez sans crainte, ça ne durera que dix jours.

Vous allez voir la face de Marc Bergevin moins souvent dans les médias

Si vous êtes écoeurés des points de presse malaisants, de vos amis qui discutent des rumeurs de transactions fofolles sur Facebook et de voir la face de Marc Bergevin en général, réjouissez-vous. Vous aurez probablement la paix, cette année. L’équipe est poche. Tout le monde sait que l’équipe est poche et le pauvre Marc n’aura pas à se justifier à chaque trois semaine devant une horde de journalistes qui lui remettent ses promesses en pleine face. Tout est clair, fait que ne vous gênez pas pour dire: «minou, donne-moi la télécommande. On sait comment ça finit, c’film là».

Les pentes de ski et les sentiers de raquettes seront débordés

Je sais ce que vous pensez : « les Canadiens sont poches, on va en profiter pour faire sortir Jean-Guy un peu. » Ouin… non. Vous ne serez pas seuls à cultiver cette brillante idée. Même chose pour les pistes de ski-doo et les chalets dans Charlevoix. Oubliez-ça tout de suite. Les fans vont noyer leur détresse dans l’air pur, l’activité physique et le Caribou. Profitez-en pour aller dans le sud à la place. Ou en Europe. Si vos proches/amis ne trippent pas sur l’Impact en été, pas de danger qu’ils se remettent à tripper sport, là-bas.

Préparez-vous pour une longue saison estivale

Si la reconstruction se porte comme prévu,  le CH devrait être éliminé vers la mi-mars environ. Vous devriez récupérer vos proche pour de bon vers cette date, alors commencez à planifier des activités d’avance: partez en road trip par exemple, faites de petits travaux de rénovation, gardez-vous une p’tite série Netflix dans votre manche au cas où. Mais surtout, restez loin des terrains de golf.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

J’suis allé à une messe dans l’église à l’affiche louche sur Papineau

Toute une messe, ou tout un mess? Si le salaire de mon péché, c'est l'enfer, et bien préparez ma chambre immédiatement, j'arrive!

Dans le même esprit