L’avenir d’Urbania

Cher lecteur, chère lectrice,

Le magazine Urbania a décidé de se refaire une beauté. Non, on n’est pas en train de vous annoncer qu’on s’est tourné vers la chirurgie esthétique et qu’on va subir une liposuccion.

C’est plutôt le contraire.

Depuis ses débuts il y a presque onze ans, le magazine Urbania est un concentré de curiosité, d’audace et d’irrévérence, porté par des collaborateurs inventifs et investis, qui partagent un plaisir fou à le créer chaque fois.

On est de notre temps, les deux pieds dans cette ère médiatique où l’imprimé doit se réinventer. On a commencé à muer depuis quelques années et on s’est forgé une identité multiple : on montre de plus en plus souvent notre face à la télé, on a fait entendre notre voix à la radio, on a fondé l’École Urbania en partenariat avec l’UQAM et le très célèbre FC Urbania fait des ravages dans les ligues amateures de soccer. La communauté Urbania ne cesse de grandir sur les réseaux sociaux et notre site web, qui sera entièrement renouvelé pour l’automne, a été fréquenté par 1,5 million de personnes l’an dernier. Pis on a d’autres projets dans nos cartons.

Le magazine Urbania, c’est le navire amiral de toute la marque Urbania et nous, le papier, on y croit. Alors on a décidé de se concentrer: après ce numéro sur les célibataires, le magazine Urbania paraîtra une fois par année, à l’automne, dans une formule renouvelée. Comme une sorte de bible annuelle, d’almanach nouveau, mais à la sauce Urbania. En résumé, on a décidé d’en faire moins, mais en plus touffu, plus riche, plus costaud.

Vous penserez peut-être avec nostalgie au moment où vous alliez le chercher quatre fois l’an au kiosque à journaux, ou serez peut-être déçus de le recevoir moins souvent dans votre boîte aux lettres, mais vous pourrez le laisser plus longtemps traîner sur la table du salon (ou aux toilettes, c’est selon). Car ce qu’on vous propose dorénavant, c’est un rendez-vous annuel fort. Qui marque.

Notre but, c’est de continuer d’innover et de prendre plus de temps pour faire ce qu’on fait de mieux : raconter les histoires vraies de gens ordinaires qui font des choses extraordinaires et déboulonner certains tabous avec notre style, notre originalité et notre guts habituels.

On s’y met. Manquez pas ça.

-L’Équipe d’Urbania

NDLR: Chers abonnés, on ne vous laissera pas les mains vides! Nous vous reviendrons en mars avec des propositions concrètes concernant votre abonnement actuel.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up