Marie-Mai a son rock, moi, j’ai mon Lauzon. Le lecteur
type d’Urbania, avec sa jeunesse écoeurante et son nom de famille composé, ne reconnaîtra sans doute pas ce portrait antique de mon patelin, mais c’est comme ça. Voici mon Lauzon.

Du même auteur