La vie sans câble

Les aventures de l'homme moyen #22

Peu de temps après la parution de ma dernière chronique, dans laquelle je vous confiais mon vice secret, je suis passé à l’action. J’ai appelé Vidéotron et j’ai fait débrancher le câble. En allant rendre mon enregistreur HD, j’avais l’impression d’avoir commis une grossière erreur, mais en même temps, j’avais la sensation qu’un nouveau monde m’attendait.

(Aviez-vous lu le 21e épisode?: Le vice parfait )

Sans grande surprise, ma vie n’a pas changé du tout au tout. La semaine un s’est déroulé sans trop de symptômes associés au manque. Pas de tremblement, pas de variation de poids et je ne me suis pas présenté au comptoir de la pharmacie pour recevoir ma dose de méthadone. J’irai même jusqu’à dire que ce fut facile, mais un fumeur qui vient de terminer sa cigarette en se jurant que c’était la dernière doit avoir la même perception dans les cinq premières minutes. On verra.

Parmi les premières constatations, même sans câble, il est possible de savoir si les Canadiens gagnent ou perdent. J’ai également appris le jour même que Jeff Halpern était de retour avec l’équipe.

« On n’a rien pour rien », se disait sans doute Marc Bergevin en le réclamant au ballotage.

Le deuil de mes émissions câblées ne s’arrête pas aux péripéties de notre équipe locale de hockey. (Par «notre», je veux dire celle de Geoff Molson). Il y avait plusieurs autres émissions que je me plaisais à suivre.

Après 3 saisons à regarder pratiquement la même émission de Finding Bigfoot, je serai toujours et à jamais intrigué de savoir s’ils finissent par en voir un maudit Bigfoot. À l’ère des cellulaires qui prennent des photos, des caméras thermiques et sensibles aux mouvements, il est quand même étonnant qu’aucune image claire de ce dernier n’ait, à ce jour, été prise. Mon enquête pourra quand même se poursuivre, car toutes les émissions de la série sont disponibles sur Youtube et en plus, il n’est plus nécessaire de se taper fois après fois, les reconstitutions bancales et les cris nocturnes des scientifiques du BFRO (Bigfoot Field Researchers Organisation). Nous pouvons skipper toutes leurs tentatives infructueuses et passer directement à leur meilleure preuve.

À vous de tirer vos propres conclusions. Mes recherches continuent. (Par «mes», je veux dire les leurs.)

Outre ma fascination pour les créatures insolites, je raffolais des émissions d’entreprenariat comme Dragon’s Den et Shark Tank. Mon dragon préféré était Kevin O’Leary.

Il va me manquer… ah non tiens, il est sur internet lui aussi.

Je vais pouvoir continuer à m’inspirer de leurs idées pour essayer de faire mon argent. (Par «mon argent», je veux bien sûr dire la leur.)

Il m’est donc permis de conclure qu’avec internet, nous n’avons pas réellement besoin du câble. Ce qui est en soi une excellente nouvelle pour nos frais fixes. J’irais même jusqu’à parier qu’il n’y a rien sur la télé, que l’on ne peut pas retrouver sur notre ordinateur. Par contre, cela veut aussi dire que nous pouvons passer autant de temps devant les écrans avec, que sans, ce fameux fil qui nous relie à notre divan. Le combat sera encore de discipline et de volonté, moi qui avais espoir que le plus difficile était derrière moi.

Après la première semaine sans câble, mon nombre d’heures d’écoute n’a pas encore diminué significativement, mais en utilisant internet comme moyen de remplacement, nous exerçons un plus grand contrôle sur ce que l’on regarde. Je me sens un peu moins éteint que devant la télévision allumée.

Avec ce bruit de fond qu’est devenu le câble, nous nous faisons gaver de contenu nivelé vers le bas. L’instant gagnant étant sans doute le meilleur exemple. Devant ce média, nous évoluons en tant que simples témoins passifs de la vie d’autres gens, mettant ainsi la nôtre en attente.

Sur ce, j’appuie sur pause et je sors profiter de ma vie.
(Par «ma», je veux bien sûr dire la mienne)

Voici une pub un peu mieux que les autres que Youtube m’a forcé à regarder pendant les dix premières secondes, mais que j’ai choisi par moi-même de regarder au complet.

David Malo
aventureshommemoyen@gmail.com
Twitter: @HommeMoyen
http://www.facebook.com/pages/Les-Aventures-de-Lhomme-Moyen/262405733831648

Le 23e épisode est ICI.

Du même auteur