Germain Barre

La première fois où je me suis payé du confort en voyage

Débourser l’extra pour choisir son siège d’avion, c’est un premier pas dans la vie d’adulte.

Quatre95 et la Banque Nationale s’unissent pour vous raconter les joies d’avoir un peu d’argent de côté.

Arrive un moment dans la vie de tout voyageur où les standards d’autrefois ne sont tout simplement plus possibles. Dans le meilleur des mondes, ce moment concorde avec celui où vous constatez avec joie un petit lousse financier dans le budget « vacances » (et un p’tit mal de dos quand vous dormez trop longtemps dans un lit pas très confortable ou sur un banc d’aéroport).

Graduellement, vous troquez le backpack pour la valise à roulettes, vous entrevoyez la possibilité de payer l’extra pour réserver d’avance votre siège hublot et vous bookez le taxi climatisé qui viendra vous chercher à l’aéroport avec votre nom sur une petite pancarte au lieu du bus qui passe deux fois par jour et qui fait 50 arrêts avant de vous laisser à un kilomètre de votre destination.

La vraie vie des gens (presque) riches et (peut-être légèrement) célèbres (dans votre réseau).

Nous avons demandé à quelques voyageurs de nous raconter la première fois où ils se sont payé un petit extra de voyage. Et ils cachaient mal leur enthousiasme.

CAROLINE

« Moi c’est la fois où j’ai payé 20 piasses US pour me louer un parasol au Costa Rica au lieu de passer la journée à me faire cuire au soleil. Avoir les moyens de ne pas pogner un cancer de la peau, ça n’a pas de prix. »

Parce que des fois, la crème solaire ne peut simplement pas faire la job. 20$ pour un parasol, c’est un latté par jour pendant une semaine. C’est un pensez-y-bien pour ne pas finir la face pleine de rides et de taches de soleil.

JAMES

« Je me suis payé un week-end VIP à Coachella en 2011… avec le taux de change, c’était obscène. Mais au moins j’ai rencontré Danny DeVito, et ça, c’est priceless. » Mais la question : c’était quoi son outfit?

Vous essayez d’économiser pour une passe VIP à Coachella? Commencez par vous désabonner à la version payante de votre service de streaming musical préféré et … bonne chance?

ÉDOUARD

« La fois où ça me coûtait plus cher en excédent de bagages que de prendre un billet en première classe. Du coup, j’ai pris le billet en première classe qui m’offrait 40 kilos supplémentaires de bagages»

Quand votre manque de planification de bagage et votre goût pour le confort se rencontrent. Sinon, pensez à voyager léger : moins de cossins, plus d’espace, moins de frais supplémentaires, plus de fun!

AUDREY

« En grosse peine d’amour, je me suis loué un gros loft avec terrasse à Rome dans la Trastevere. Comme j’étais seule et que je ne suis pas sorteuse, je chillais le soir sur ma terrasse sous la lumière de la lune. Grosse dépense, gros bonheur. »

Vin rouge, pâtes, terrasse, Rome et solitude sous les étoiles : est-ce que ça se bat comme luxe? Quand le vin coûte presque rien, ça devient avantageux d’investir dans une terrasse sur le toit!

STÉPHANE

« J’avais le choix entre une voiture de base et une décapotable pour faire le tour du sud de la France. J’ai choisi la décapotable. Le bill? Ayoye. Je pense que je le paye encore. »

Mais y’a rien comme se faire aller le cheveu au vent dans des vignobles infinis (on espère quand même qu’il n’a pas trop plu).

CHARLES

« Moi c’est la fois où j’ai jumpé d’une étoile dans mon tout-inclus. Sincèrement, j’ai eu des selles beaucoup plus régulières et a ça a sauvé mes vacances. »

Régularité et festivités : le mix pour des vacances parfaites. Et des fois, la différence est si minime entre une tourista et une sieste sous un palmier que ça vaut la peine d’apporter son lunch au travail pour éponger les frais supplémentaires.

CAMILLE

« On s’est payé une nuit de luxe sur un vieux bateau (qui reste accosté) à Srinagar au Cachemire avec des tapis de velours, des lits gigantesques et des repas de roi. Après deux mois en Inde, c’était irréel. On avait tout le bateau pour nous. »

Un trip de pas loin du meilleur film de Bollywood : on est proches du top!

SOPHIE

« Tous mes amis étaient dans une auberge de jeunesse avec chambre et toilettes communes et moi j’avais loué une chambre dans un hôtel hyper luxueux et confortable sur le bord de la mer. J’allais faire le party dans leur secteur qui ne dormait jamais, et quand j’étais fatiguée, je rentrais et m’endormais au son des vagues dans mon lit en coton égyptien. »

Chuuuut, dites-le pas, mais mes vacances sont meilleures que les vôtres!

MARIANNE

« Me payer — à crédit — la first class sur Qatar Airways à mon retour de Bali, car je feelais comme de la marde. »

Y a rien comme une première classe pour se remonter le moral… si vos finances peuvent vous le permettre. Sinon, vous avez au moins de l’espace pour feeler comme de la marde!

ÉMILIE

« Mon amie et moi avions eu une intoxication alimentaire à Marrakech et on avait loué la plus belle chambre privée du Ryad pour pouvoir vomir en paix. Avoir chacun sa toilette dans ce genre de situation = ça n’a pas de prix. »

TOUS les bénéfices de la vie de jeune adulte un peu friquée en valent la peine à ce moment précis. TOUS, sans exception.

Pour vous, ça ressemble à quoi une dépense de voyage « d’adulte »?

Pensez-y parce que des fois, vous êtes à une couple de centaines de piasses du bonheur suprême. Et des fois, le bonheur est gratis.

Pensez-y parce que des fois, vous êtes à une couple de centaines de piasses du bonheur suprême. Et des fois, le bonheur est gratis. Il faut simplement savoir où investir ses extras pour faire d’un voyage franchement cool un moment inoubliable.

On est souvent à quelques petits changements de vie de grands bonheurs à l’étranger. Ça peut prendre la forme d’un bus plutôt que d’un taxi et d’un potluck au lieu d’un restaurant! Soyez créatifs.

*****

Vous aimeriez vous payer un p’tit extra en voyage, mais vous avez de la difficulté à épargner? Voici cinq stratégies pour réussir à mettre de l’argent de côté.

Et si vous avez déjà réussi à épargner un peu de sous, découvrez comment faire fructifier vos économies.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up