La galanterie dans les taxis : il était temps !

L’Équipe Denis Coderre souhaite redorer l’image de la ville de Montréal en obligeant les chauffeurs de taxi à porter de beaux habits propres et à ouvrir la portière de la voiture pour chaque client, dès janvier. Pourquoi se contenter de si peu? Tant qu’à valoriser la galanterie, allons-y à fond!

Voici ce que les chauffeurs de taxi montréalais devraient faire pour réellement se démarquer par leur savoir-vivre…

  • Porter un chapeau haut-de-forme.
  • Ne pas puer.
  • Nous présenter et nous inclure dans toutes les conversations téléphoniques qu’ils mènent grâce à leur petite oreillette bluetooth.
  • Ne jamais s’avouer incertain du chemin à emprunter. Sur la route, comme dans la vie.
  • Toujours foncer. (Sauf sur les piétons.)
  • Nous inciter à la sieste si on semble fatigué. Peut-être en fredonnant du Enya.
  • Nous laisser le contrôle de la musique, finalement…
  • Amorcer une conversation sur le hockey ou la météo dès le trajet débuté.
  • Considérer un cellulaire oublié comme un objet perdu et non un pourboire.
  • Placer les valises dans le coffre avec la bonne humeur de René Simard.
  • Offrir une sélection de thé digne du David’s Tea.
  • Tenir nos cheveux quand on vomit.
  • Porter fièrement un foulard de soie autour du cou.
  • Avoir la voix de Sean Connery.
  • Être ami avec Corneille, Garou et Roch Voisine, mais ne pas s’enfler la tête avec ça.
  • Nous faire sentir unique et intéressant.
  • Nous offrir leur veston aussitôt que la température descend sous les 10 degrés Celsius.
  • Nous baiser la main après chaque course.
  • Payer notre addition.
  • S’informer de notre dot auprès de nos parents, avant le mariage.

Bonne promenade en taxi!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up