La fois où j’ai su que Radio X pourrait s’en venir à Montréal

C’était juste après avoir appris que Biz de Loco Locass allait être professeur d’expression orale à Star Académie.

D’abord, je me suis étouffée trois fois avec ma toast, puis mon expression faciale s’est cristallisée en mode torpeur/incompréhension.  Dans les deux cas, j’ai attendu l’aveu du troll pendant de longues minutes. Eh non.

Sérieusement, l’un couronne le sundae de la farce de l’autre.  Pour ma part, j’ai le front scotché à la paume. Les deux faits sont pourtant aussi fondés qu’aberrants :

a) Mon idole d’adolescence vient de troquer sa crédibilité contre un séjour à Abbott’s Corner.

b) Les ondes du 91,9 FM pourraient bientôt être occupées par une nouvelle Radio X, pour « parler comme ‘faut au peuple » de la région de Montréal.  Tant pis pour Planète Jazz, pas assez broadcast de toute façon. Ah ouin, très bon argument, j’avoue (!!!!!!).

Insérer ici une trâlée de jurons qu’on taiera. Parce que tsé, c’est bien connu : on est trop bourgeois pour ça, à Montréal. Trop condescendants pour « parler au vrai monde » aussi, dit-on.

Du moins, à écouter les animateurs de Radio X défendre la pertinence d’un clone de leur station-poubelle à Montréal, c’est ce que je retiens. À les entendre, les Montréalais attendraient leur Radio X comme un messie, pour combattre le snobisme médiatique décalé des intérêts « du vrai monde ».

Comme si à Montréal, le « peuple » cherchait hagard son reflet dans les médias sans le trouver. Comme si Montréal était en mal d’un canal d’expression représentatif et in touch avec ses habitants. La grosse désolation pis toute. Come on!

Eille, savez-vous quoi? Y’a du monde qui l’aime pour vrai, la programmation de Radio-Canada. Du « vrai » monde, à part de ça. Pas juste des go-gauchistes obsédés par leur « coolness » métropolitain. Ni des bien pensants lécheux de bottes du CRTC. Ni des intellectuels mésadaptés socialement. Du monde humble et normal qui, surtout, fait des p’tits vomis en imaginant l’avènement de Radio X à Montréal.

Ce n’est pas une aliénation mentale d’apprécier un contenu axé sur l’information, la rigueur et le bon parler. Pis si c’en est une, elle est effroyablement répandue. Je prends l’exemple de Radio-Canada, mais je pourrais en prendre un autre. À ce que je sache, Montréal possède un vaste éventail de stations de radio adaptées à leur auditoire; du plus éclaté au plus conservateur, en passant par le plus quétaine. On va se calmer l’alerte au manque d’authenticité! Ce n’est pas parce qu’il n’y a personne pour polluer les ondes de montées de lait vulgaires et faciles que les médias montréalais sont nécessairement « à côté de la track»!

Offrir à son public un contenu un tantinet sophistiqué n’est pas une attitude condescendante. Au contraire, c’est lui témoigner une certaine estime, ainsi qu’un souci de le distraire et de l’instruire avec décence. Et ça, ce n’est pas en beuglant des bitcheries acerbes qu’on arrive au même résultat.

Et de croire que « le monde des banlieues » n’attend que l’avènement d’une radio qui reflèterait enfin ses intérêts est une généralisation honteuse. C’est mépriser l’intelligence du citoyen que d’affirmer qu’il ne désire rien d’autre que les harangues démagogiques propres à Radio X.

Certes, il existe un large bassin d’auditeurs susceptibles d’accueillir avec enthousiasme une Radio X montréalaise, je ne dis pas le contraire. Je veux dire… y’a pas plus de potentiel de bêtise à Québec qu’à Montréal. De l’idiotie et de la mauvaise foi, y’en a partout! Oups, je m’excuse. Elle m’a échappée, celle-là.

Sauf que les médias montréalais ne sont pas le fruit du hasard. Ils n’obéissent pas non plus aux diktats d’une poignée de Plateau-centristes snobinards, allons donc! Et le fait qu’il « existe » un auditoire pour ce genre de radio n’est pas une raison de l’exploiter. J’veux dire, fudge! Même dans une optique marchande, il y a des demandes qui ne devraient pas être comblées. Surtout pas lorsqu’elles impliquent de recourir à du populisme cheap et à des dérapes démagogiques faciles pour l’être!

Pis en plus, je suis vraiment fan de Planète Jazz, mautadine! Mais ça, ça doit être parce que j’suis snob.

Pour lors, voici un lien qui vous aidera à manifester votre mécontentement au CRTC (merci CIBL) :

http://www.cibl1015.com/blogues/tous-les-cancers-de-l-arc-en-ciel/-/blogs/non-a-la-radio-poubelle?_33_redirect=/blogues/tous-les-cancers-de-l-arc-en-ciel

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Chers jeunes, crissez donc le feu

Hommage à celles et ceux qui croient encore.

Dans le même esprit