La fois où 1 $ a sauvé MTV

Parce que Mick Jagger a dit oui.

Il y a 38 ans aujourd’hui, MTV diffusait son premier clip, Video Killed the Radio Star des Buggles.

L’objectif de la chaîne était ambitieux : populariser les vidéoclips, qui étaient alors des produits de promotions bâclés de la part des compagnies de disque.

Ces dernières ne voyaient pas trop l’intérêt de concevoir (gratuitement) des vidéos pour un poste de télévision qui n’était accessible uniquement qu’au New Jersey. On s’entend, cet état-là, c’est essentiellement un gros Laval.

L’aide du vieux continent

De l’autre bord de l’Atlantique, les clips commençaient pourtant à avoir la cote, résultat des juke-box vidéo présents dans les bars. C’est donc avec un loop de moins de 300 chansons, mais comportant un haut pourcentage de tounes anglaises, que MTV a commencé.

Dès les premiers mois, les banlieusards appréciaient la recette. Et les compagnies de disques, notant une augmentation des ventes où MTV était disponible, ont commencé à croire à la valeur du vidéoclip.

Mais les gros câblodistributeurs, eux, n’embarquaient pas dans le projet, tout comme les publicitaires. Après une première année déficitaire, MTV approchait déjà de la faillite. La chaîne avait besoin de marquer un gros coup.

Et ça a pris la forme d’une campagne de publicité avec un slogan demandant littéralement aux compagnies de câblodistribution de diffuser la chaîne.

« I want my MTV! »

Pour prononcer la phrase qui allait devenir culte, MTV devait signer de gros noms. Et heureusement, un des boss a réussi à organiser une rencontre avec Mick Jagger, des Rolling Stones.

Mais après avoir sauté dans l’avion pour le rencontrer, l’équipe s’est butée à un problème. Le frontman des roches qui roulent disait ne pas souhaiter participer à une pub. Ever.

Pourtant, son band avait fait une tournée commanditée par une compagnie de parfum, ce qu’un des dirigeants de MTV lui a fait remarquer. « On l’a fait pour une grosse somme d’argent », a alors répondu Jagger, comme excuse.

« Donc vous faites des publicités, Mick. Pour de l’argent », a lancé un des dudes de MTV. Puis, il a pitché un billet de 1$ sur la table.

Mick Jagger a souri.

C’est ainsi que, telle la scène maîtresse d’un film haut en testostérone, le marché fut conclu : 1$ pour dire « I want my MTV » face caméra.

Et la présence de Mick Jagger a entraîné celle de Billy Idol, de David Bowie, de The Police et d’autres figures marquantes de la musique dans la campagne publicitaire.

La tendance était lancée. Peu après, toute l’Amérique s’est mise à appeler les compagnies de câble pour avoir MTV dans sa télévision, propulsant la chaîne à l’avant-garde du cool. Mais les nostalgiques vous le dirons : le Golden Era musical du poste n’a duré qu’une dizaine d’année

Téléréalité Killed The Music Vidéo Star!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up