Mélissa Desjardins

J’tu obligée d’acheter des plantes ?

Tuer ses plantes vertes, ça coûte beaucoup de billets bruns

Tueuse de verdures en série

On n’a pas le droit de détester les plantes : c’est naturel, c’est vert… Pis contrairement à Hulk qui possède aussi ces qualités, ça purifie l’air.

Par contre, voici à quoi ressemble mon compte de banque, au moins une fois par année :

DÉPENSES :

-40 $ : Plantes vertes

-5 $ : Engrais

-100 $ : Fausses plantes


Explication : la liste commence au moment où je me dis que j’aimerais ça, avoir le pouce vert. Donc j’achète des plantes, je les installe devant la fenêtre, je les regarde pis je me trouve ben bonne d’avoir des beaux végétaux en santé. Oui, même si ça fait trois minutes qu’elles sont chez moi, je me félicite : c’est du renforcement positif botanique.

Quelques semaines passent pis mes graminées commencent à avoir la mine basse. Je tâte la terre… Pourquoi? Je sais pas. Donc j’arrose, j’achète de l’engrais, je pousse un p’tit bâton fertilisant dans la terre que je retâte (je re-sais toujours pas pourquoi) et j’attends.

Le lendemain, une des plantes meurt. Je me dis qu’elle a dû être traumatisée dans le transport, que sa terre était pourrie à l’achat ou… Bref, je trouve une raison qui me dédouane de toute possibilité d’être nulle à chier avec les plantes.

À force de tuer toutes mes plantes vertes, ça commence à me coûter beaucoup de billets bruns!

Sauf que deux jours après, toutes les autres plantes rendent aussi l’âme. Faque, je me tanne pis je vais acheter une trâlée de végétaux en plastique au IKEA. Sauf qu’à force de tuer toutes mes plantes vertes, ça commence à me coûter beaucoup de billets bruns !

Bébés < Cactus < Bébés cactus

Mes amis ont en moyenne 172 plantes dans leur 3 et demi. Oui, j’ai estimé ce nombre très approximativement et oui, il est probablement biaisé par ma jalousie de ne pas être capable d’un tel accomplissement verdoyant.

Mais why the fuck on aime tant les plantes?

D’après le Financial Times, sur 6 millions de personnes qui s’adonnent au jardinage intérieur, 5 millions sont de milléniaux. Mais why the fuck on aime tant les plantes? Parce qu’à défaut de faire des enfants, on achète des cactus. C’est pas une joke! Selon Bloomberg, c’est parce que les milléniaux retardent le moment d’avoir des enfants qu’ils comblent leur besoin d’accomplissement avec des végétaux. Ça nous fait sentir adultes et responsables, garder des choses vivantes en vie… Que ce soit des plantes ou des bébés!

Y a aussi que les milléniaux, on est souvent locataires, pis on préfère de loin embellir notre appart en achetant des pots de fleurs plutôt que des pots de peinture. Arroser des affaires piquantes, ça nous oblige aussi à prendre un break de technologie. C’est vrai que c’est une belle alternative verte à Netflix… C’est juste plus difficile de « rempoter and chill ».

Kräsh leu käsh

Au prix que coûtent les plantes trendy, ce serait plus économique de m’acheter un billet pour l’Amazonie. J’exagère à peine. Y a une inflation sans précédent du prix de certaines plantes, juste parce que des plantfluencers* ont commencé à tripper dessus.

*J’aurais aimé vous dire que j’ai inventé ce mot, malheureusement, ça existe pour vrai.

Monstera Deliciosa, Source : Mango & Salt

Le coût de la Monstera Deliciosa, par exemple, a doublé au cours de la dernière année juste parce qu’elle est considérée top full cool.

Faut croire que l’aloès est le nouveau Filles d’aujourd’hui.

Les gens donnent des plantes comme cadeau dans les mariages, nos feeds Facebook sont envahis de ventes de verdure, et plusieurs sites web proposent la livraison de végétaux à domicile. Certaines compagnies offrent même des abonnements mensuels de plantes… Eh ben, faut croire que l’aloès est le nouveau Filles d’aujourd’hui.

Bref, c’est le nouvel objet marketing par excellence : c’est pas pour rien que les ventes de plantes intérieures ont triplé dans les trois dernières années. Un des grands responsables? IKEA. Suffit de regarder quelques covers de magazines IKEA à travers le temps pour réaliser que le magasin est toujours à l’avant-garde des tendances verdoyantes. Et avec des prix hyper compétitifs et une immense offre de produits, ils les imposent pas mal, les tendances. Au moins, faut pas mettre les épines nous-mêmes sur les cactus…

Faque, j’tu obligée d’acheter des plantes?

On se fera pas de cachettes, vous êtes pas assis sur le bout de votre chaise en attendant mon verdict. Ben non, j’suis vraiment pas obligée d’acheter des plantes. Y a pas de mafia végétale qui va m’obliger à sortir mon fric pour un ficcus! À moins que –

DING DONG!

Oups, désolé, ça sonne à ma porte…

Grincement de porte qui ouvre.

– Bonjour?

– Allo. On est la mafia végétale. T’es due pour acheter des succulentes.

– C’tu une joke?

– Non. (se retournant vers son colosse acolyte muet) Billy, fais c’que t’as à faire.

– Hein? Quoi? Wooo là, pourquoi vous m’attachez avec des lierres? J’ai pas d’argent pour ça! Au secours!! Aidez-moi!!

20 minutes plus tard…

DÉPENSES :

-80 $ : Succulentes, cactus

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Se faire passer pour un homme pour être prise au sérieux

Témoignage d'une restauratrice tannée des monsieurs condescendants.

Dans le même esprit