Joyeuse journée nationale du chandail laid du temps des fêtes

On en a vu un peu partout depuis 2006.D’abord dans nos cercles d’amis un peu hip, ensuite un peu partout sur le web. Puis éventuellement, sur notre oncle qui a l’habitude d’être un peu pompette dans le temps des fêtes, mais qui est toujours un peu off côté tendances, mais qui essaie fort. Puis, finalement, partout en grandes surfaces. Alors qu’on pensait s’en sortir bientôt, détrompez-vous… Les chandails laids du temps des fêtes ne planifient pas de s’en aller nulle part : ils s’accrochent aux tendances comme le dentier de mamie s’accroche à son polygrip. Je suis vraiment désolé pour l’exemple. Mais tout le monde a compris.

La brève histoire des chandails laids du temps des fêtes

J’en ai déjà parlé un peu dans mon article sur l’héritage historique des Chuck Taylor All Star : une tendance naît souvent d’un phénomène social. Alors, quelqu’un peut-tu me dire qui est le Ratchet responsable de ce mouvement de masse?

Un aparté nécessaire : Je sais que je parle un peu comme si je détestais les chandails laids du temps des fêtes. Mais secrètement, un peu comme tout le monde je pense, ils me fascinent et me contaminent de magie des fêtes par leur scintillement et leur mauvais goût. Faisons comme si, OK? Fin de l’aparté. Reprenons, on cherchait un coupable…

Une série télé américaine responsable de la tendance

Selon mes recherches, l’instigateur du mouvement serait Bill Cosby, le célèbre humoriste et acteur de l’émission de télé éponyme ayant connu un franc succès dans les années 80. C’était d’ailleurs l’une des premières émissions à faire le portrait d’une famille afro-américaine de classe moyenne via un média de masse. Cosby cumule aujourd’hui les accusations d’agressions sexuelles, il aura assurément une fin de carrière moins glorieuse. À part les quelques procès à l’horizon, il aura aussi laissé sa marque dans notre société en portant une trâlée de chandails les plus laids les uns que les autres en ondes. On a même fini par les nommer « Cosby sweaters », tellement il était associé au mouvement.

Le designer qu’il faut blâmer

Le designer derrière les « Cosby sweaters », serait l’excentrique et coloré, Koos Van Den Akker, un créateur new-yorkais connu pour ses excentricités et ses combinaisons de motifs douteux. Une image vaut mille mots.

Le retour des Ugly Christmas Sweater Party Parties

La tendance s’est effacée pour quelques années au début des années 90 (on remercie le ciel), mais a rapidement pris du pweld’làbête au début des années 2000 sous une nouvelle forme : un groupe de personnes nostalgiques organisent des soirées pendant lesquelles on exige le port du chandail au thème de Noël le plus laid possible. Puis, la tendance s’est radicalisée à partir de ce moment : les hipsters se sont littéralement arraché la tendance des mains dans les centres de dépôts de vêtements usagés, dans l’espoir de trouver LE chandail le plus hideux et quétaine possible. Je suis coupable d’avoir été faire mon tour au Village des valeurs récemment, d’ailleurs.  Shame on me!

À qui la faute, alors?

Si on veut mettre le doigt sur un coupable, la culture populaire y est pour beaucoup. Elle a collaboré à l’effet boule de neige de la tendance (pun clairement intended) de différentes façons, notamment :

  • Les boutiques fast fashion comme H&M, Urban Planet et Forever 21 ont mis la tendance de l’avant chaque année. Leurs boutiques se transforment littéralement en paradis des chandails laids pendant le temps des fêtes.
  • La télé américaine a fait une grande place à ce genre de chandails, notamment dans un segment « 12 days of christmas sweaters » à l’émission de Jimmy Fallon.
  • Ellen Degeneres (Awww, Ellen!), en porte régulièrement pendant les émissions diffusées pendant le temps des fêtes.

5 choses que vous ne savez peut-être pas au sujet des chandails laids du temps des fêtes

  1. Le premier « Ugly christmas sweater party » aurait potentiellement eu lieu au Canada en 2001. Oui oui, chez nous, grands manitous du café Tim Hortons, braveux de froids extrêmes aux esprits mercantiles! Hey la la. On trouvait ça drôle de se réunir et rire un peu du fait que nos parents portaient ces chandails parce qu’ils les trouvaient un peu cutes. Mais nous, on les porte parce qu’on trouve ça un peu drôle.
  2. Google dit constater un gain de recherche de 30 % pour les expressions « ugly Christmas sweater » et « ugly Christmas sweater party » au Canada depuis l’an dernier seulement.
  3. Le chandail laid du temps des fêtes le plus dispendieux est actuellement en vente au minime prix de 1500 $ sur eBay, et est confectionné par le designer Ralph Lauren. Rire de même. Constatez l’ampleur du chandail ici.
  4. Le Urban Dictionary décrit les chandails laids du temps des fêtes comme étant une technique efficace pour inciter les enfants à manger leurs épinards : pas d’épinards? Alors on te fait porter le chandail du shame. Kin toi!
  5. Il existe un livre pour pimper ton chandail et le rendre le plus laid possible. Gâtez-vous donc.

Alors qu’on les aime ou pas, le truc pour garder sa santé mentale pendant la période des fêtes réside probablement dans le fait d’embrasser la tendance à pleine bouche. Pourquoi ne pas créer votre propre ugly christmas sweater cette année? En plus, votre oncle qui a l’habitude d’être un peu pompette dans le temps des fêtes, mais qui est toujours un peu off côté tendances, va vraiment être content de pouvoir sortir son chandail une année de plus à l’occasion de votre Ugly Christmas sweater party. Pensez-y!

Pour lire un autre texte de Nico Trudelle: « La lunette solaire style aviateur ».

———-

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Petit guide des écureuils québécois à l’usage des Français

Ne vous faites plus avoir par ces bêtes répugnantes.

Dans le même esprit