J’ai tout payé en argent comptant pendant une semaine et c’était l’enfer

Plus jamais.

La semaine dernière, je vous présentais mon plan pour la semaine : tout payer en argent comptant.

Même si c’est clairement pas dans cette direction que le monde s’en va, je me suis dit que ça valait le coup d’essayer, question de me sentir comme en 1999.

C’est maintenant chose faite, et je ressors de cette semaine avec les poches plus lourdes de petit change. Mais est-ce que j’en ressors convaincu de laisser tomber ma carte de crédit?

Lisez cette chronique pour le découvrir (spoiler : non, vraiment pas.)

Un sevrage difficile

D’habitude, je suis 100% le genre de gars qui pousse un long soupir quand le commis d’un magasin me dit qu’il n’accepte pas la carte de crédit. Coudonc, je suis tu en voyage dans la Pologne des années 20?

Très jeune, j’ai eu une carte de débit, puis plus tard une carte de crédit, si bien que je n’ai jamais vraiment eu à payer comptant.

Disons que l’idée de tout payer comptant me laissait perplexe. Je n’ai jamais fait ça de ma vie. Très jeune, j’ai eu une carte de débit, puis plus tard une carte de crédit, si bien que je n’ai jamais vraiment eu à payer comptant. Quand j’ai expliqué mon projet à une connaissance et qu’il m’a dit qu’il se rappelait que dans sa jeunesse, ses parents arrêtaient tous les vendredis à la banque pour retirer l’argent nécessaire pour faire l’épicerie et passer au travers de la fin de semaine parce qu’aucun commerce n’acceptait les paiements par carte et que les banques étaient fermées les fins de semaine, la yeule m’est tombée à terre. 

Bref, dès le premier jour de mon expérience, ça a été difficile. J’avais prévu aller au cinéma avec un ami voir Detective Pikachu. De peur que la salle soit trop pleine, il me demande : « On réserve-tu nos billets tout de suite? » Bien sûr!

…Euh, non. L’app de Cineplex ne prend pas l’argent comptant (ça ne rentre pas dans le port USB). Je dois donc demander à mon ami d’acheter mon billet et je le rembourse en argent comptant. D’ailleurs, avant d’aller au cinéma, je m’arrête au guichet retirer 100$, parce que c’est ce que je m’attends que ça me coûte en popcorn. 

Quelques jours plus tard, je vais à ma boutique de comic books préférés (shout out Librairie Z, qui ne m’ont pas commandité, même pas en argent comptant!) pour aller chercher ma commande, un comic book mettant en vedette la politicienne américaine Alexandria Ocasio-Cortez.

Oui, oui, je vous jure.

Sauf qu’évidemment, rendu là, une couple de bandes dessinées m’accrochent l’oeil, et je me mets à dépenser… peut-être un peu trop, parce que je manque d’argent comptant. Heureusement, mon ami est là pour me prêter 20$.

Mais je dois avouer que c’est frustrant et gênant, d’autant plus que j’ai l’argent dans mon compte. 

Les achats sur internet

Mais si la planification nécessaire pour régler ses achats en argent comptant m’agace, là où le bât blesse vraiment, c’est pour les achats en ligne. 

J’ai eu beau lancer tout mon change dans mon écran de laptop, rien à faire : Amazon ne prend pas l’argent comptant. 

Heureusement, la plupart de mes dépenses récurrentes ne tombaient pas cette semaine, ce qui a facilité les choses. Mais si ma semaine tout comptant était tombée la première semaine du mois, je ne sais pas ce que j’aurais fait pour payer mon cellulaire, ou mon abonnement au câble ou encore pour rembourser mes prêts étudiants.

Je vais toujours ben pas leur envoyer un colis plein de 2$ par la poste.

On pourrait voir un avantage au paiement comptant pour l’achat local. Après tout, c’est vrai que je pourrais acheter mes brosses à dents à l’épicerie du coin au lieu de les commander sur internet (j’ai d’ailleurs mis fin à mon abonnement de brosses à dents cette semaine). Mais il y a des choses qui ne se trouvent plus localement. 

Je suis un grand fan de jeux vidéo, et mon Microplay local vient finalement de rendre l’âme (RIP). Et jusqu’à nouvel ordre, Jean Coutu ne vend pas de jeux japonais weird d’adolescents qui sauvent le monde grâce au pouvoir de l’amitié. 

Et j’ai vraiment, vraiment besoin de ça dans ma vie.

Surveiller ses dépenses

Le seul vrai avantage que j’y vois, c’est que de payer comptant m’a aidé à prendre meilleure mesure du rythme auquel je dépense. La première fois que j’ai retiré 100$, je pensais faire plus que deux jours avec. Tenir l’argent dans ses mains, et se rendre compte que son porte-feuille est rendu presque vide quand on règle un achat, ça aide à prendre une meilleure mesure de combien on dépense.

Mais aller regarder son compte sur son téléphone aussi, tsé.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Les notaires sont des humains qui vous veulent du bien

Oui, ça coûte cher un notaire. Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de leur profession et c’est exactement pour ça que je les paie!

Dans le même esprit